Une petite cabane dans les bois
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 COURS DE MAINTIEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iris
Iris
avatar

Messages : 2188
Date d'inscription : 23/07/2009
Age : 16
Localisation : Limoge

MessageSujet: COURS DE MAINTIEN   Mar 22 Avr - 19:14

Après les cours de Droit ,Iris se dit que des cours de maintien ne lui ferait pas de mal alors la voila parti s'inscrire toujours dans la même Université

Iris001 a écrit:
Iris pense que des cours de maintien lui serait utile ,  donc elle vient au bureau d'inscription  

bjour dame ,je voudrai m'inscrire pour les cours de maintien , je n'ai pas encore le résultat de mon examen de Droit  cela va pas tarder je pense ,si j'ai échoué je refais une année de Droit et si non maintien ,dois-je remplir 2 fiches ?  



Nom [IG] : Iris
Ville et Duché/Comté de résidence : Montélimar , Duché du Lyonnais-Dauphiné
Niveau dans les RRs : Niveau 2

Niveau 1
Faculté(s) choisie(s) (maximum 3) :
- Faculté de maintien si j'ai mon examen de Droit
si non j'aimerai refaire une année en Droit

Remarque(s) ou souhait(s) particulier(s) : rester dans la maison Sator

Quelles sont vos motivations ?
Je pense que la connaissance et le savoir vivre servira toujours

Comment avez-vous découvert l'Université de Belrupt ?

J'en ai entendu parler par un voyageur et je suis maintenant depuis un moment


Iris pose le parchemin sur le bureau ou déjà une pile s'accumule  voyant que la dame est très occupé elle aura sa réponse plus tard  se dit  elle

sofio-de-Valmonte a écrit:
voila maintien rajouté


Iris001 a écrit:
merci Dame



Iris passe signer la charte de l'université

Iris001 a écrit:
Iris passe signer la charte ,elle croyait l'avoir déjà fait mais a du se tromper


Charte des élèves de l’Université de Belrupt



I) L’attitude générale.

I.1 : L'élève a le devoir de respecter les professeurs ainsi que les autres élèves afin d’évoluer dans une ambiance positive et propice au travail.

I.2 : L'élève doit porter le fanion de l'Université de Belrupt dès le début de la session à laquelle il s'est inscrit, le fanion étant donné lors de l'inscription, il peut d'ors et déjà être porté à ce moment là.

I.3 : Dès le début de la session l'élève doit se présenter sous une semaine après que les clés lui furent données, à la ou les facultés dans lesquelles il s'est inscrit et s'engage à venir régulièrement suivre les cours dispensés.

I.4 :  En cas d’absence de plus de 3 jours, l'élève s’engage à avertir son ou ses professeurs en salle de cours ou par missive, si cela est possible. Si l’absence est non prévisible, l'élève contactera son ou ses professeurs de même, le plus tôt possible afin que son ou ses professeurs le notifient et qu'il ne soit pas exclu des cours durant la session.

I.5 : L'élève s’engage à ne pas recopier ni diffuser hors de l'Université de Belrupt, les cours qui lui sont dispensés, si cela est découvert, l'élève peut se voir banni de l'Université de Belrupt pour une durée choisie par le Conseil de l'Université.

I.6 : Toutes discussions politiques ne pourra se faire qu'en accord avec un professeur, et dans le cadre d'un cours, ou en parfaite harmonie d'une discussion civilisé.


I.7 : Nul ne pourra contester les programmes, les notations  et appréciations des professeurs qui sont les garants de l'enseignement dispensé.
Belrupt le 22 Avril 1462
Lu et approuvé

Iris


Commencement des cours



Jason_de_Vissac. a écrit:
Il vérifia que tout était prêt pour le premier cours de la session.  Il avait déposé ses notes sur le bureau qui se trouvait sur l'estrade, puis vérifia la bonne disposition des tables pour les étudiants. Il y en avait trois, une placée face à l'estrade et les deux autres de chaque côté légèrement en biais afin qu'une fois installés les étudiants puissent avoir une vue dégagée sur l'estrade et le panneau qui lui servirait à placer des peintures dont il se servirait pour illustrer ses cours.

Marie Clarence a écrit:
Marie-Clarence arriva dans la salle de classe fraiche et pétillante, la petite jeune femme avait le sourire au lèvre en s'installant à son banc avant de déballer son matériel nécessaire à la prise de note.

Bonjour professeur !

Belle journée pour un premier cours.


C'est que le printemps pointait le bout de son nez, entre les petits oisillons qui chantonnaient le matin, la rosée matinale se déposant sur les feuilles, le soleil qui vous levait un peu plus tôt, c'était assez agréable de retrouver des jours pareil après l'hiver. Elle ne conaissait pas encore le programme de la journée mais s'étaittant mieux, surprise ! Aussi avait t'elle revêtu une simple bure aux couleurs traditionelles mais qui faisait aussi de robes bien habillée. Pas de voile de nonne mais juste le haut avec un chignon et son filet et sa médaille qui ne la quittait jamais.

Evenice06 a écrit:
La récréation et les brèves présentations étaient terminées.
Elle allait voir Jason sous un autre jour, Professeur, ça pouvait être intéressant..
Et puis il y avait Arzhela, si attachante petiote...

Alors elle sourit au papa Jason, s'installa et attendit patiemment.
Arzhela choisirait elle même sa place comme une grande, surtout la laisser faire comme elle veut..

arzhela a écrit:
Elle suivit de très près Eve,  pour ne point se tromper de salle

Bonjour Jason

Puis, elle fit la même chose que sa nouvelle amie et s' installa non loin d' elle.

Ainsi, silencieuse , les bras croisés sur la table, elle attendit que débuta la leçon de maintien.

Vincent_ a écrit:

Derrière sa mine de convenance se cachait une humeur exécrable, parfait pour commencer une nouvelle journée et son premier cours de maintien. Sourire de circonstance étirant ses lèvres afin de saluer le professeur et les personnes présentes.

Le bonjour professeurs, Mesdemoiselles

Il dépose son nécessaire d'écriture tout en prenant place.

maylodie a écrit:
Le premier cours de maintien débutait ce jour. Mayl fit très attention à ne pas arriver trop en retard. En entrant dans la salle de classe :

- Bonjour professeur, bonjour à tous dit-elle avec un léger sourire.

Puis elle prit place auprès des autres élèves déjà arrivés.

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il avait regardé ses étudiants entrer dans la salle et s'installer. Il jeta un oeil sur la clepsydre  et décida de commencer le cours à proprement parlé.

Comme je vous l'avez dit lors du buffet que j'avais préparé en signe de bienvenue les cours commence aujourd’hui.

Il alla fermer la porte de la salle et revint s'adosser au bureau.

Ensemble nous allons apprendre le savoir vivre, parler et agir en société, mais d'autres choses aussi. Le programme c'est moi qui le fait mais j'attends de vous que vous soyez actifs et que vos idées et envies de choses que vous voudriez que nous voyons ensembles libre à vous de me le dire. Pour commencer je vais voir si vous êtes bien là tous et je vais vous demander de vous avancer au centre de la pièce et de vous présenter. Je vais vous écouter et je reviendrez dessus après.

Il prit un parchemin et commença.

Damoiselle Arzhela
Damoiselle Boutayna
Damoiselle Evenice06
Damoiselle Iris001
Damoiselle Marie Clarence
Damoiselle Maylodie
Damoiselle Plectrude de Lavallière
Messire Vincent_


Il les regarda et attendit la suite.

arzhela a écrit:
Son nom venait d’être appelé, alors Arzhela se leva  de sa chaise et  avança au centre de l’estrade.

Bien droite, sans trembler, regardant les élèves, elle  s’exécuta, d’une voix claire.


Bonjour
Je me nomme  Damoiselle Arzhela.


Tel un piquet, elle ne bougea pas, en attendant, que le suivant  vienne à son tour se présenter.

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il écouta la présentation de l'enfant puis prit sa plume pour faire des annotations face à son nom concernant sa présentation. Puis avec un sourire.

Damoiselle veuillez regagner vostre place, merci.

On frappa à la porte et une assistante vint lui porter un message de la vice rectrice. Il lut le message et après l'avoir remercié retourna à  sa place.

On vient de m'annoncer que nous allions avoir une étudiante de plus. Damoiselle Jehanne va nous rejoindre sous peu

Evenice06 a écrit:
Elle se lève, remet en place une mèche folle de sa chevelure, tapote légèrement les plis de sa jupe et s'avance d'une démarche fière et assurée.
Au passage elle sourit à Arzhela et énonce d'une voix claire.


Bonjour Professeur, bonjour à tous.
Je me nomme Evenice de Guérande, je suis médecin à Brest en Bretagne...

Iris001 a écrit:
Iris écoute les deux étudiantes qui se présente chaqu'une leur tour , puis se lève et avance de quelques pas

Bjour .......un regard vers les personnes dans la piéce....... Iris de Montélimar , je viens juste de terminer ma 3 éme année de Droit


Elle attend deux secondes et retourne s' assoir a sa place

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il écouta chacune des présentations et notait ses appréciations puis regardait les autres étudiants.


Damoiselles, Sire vous dormez où le cours ne vous intéresse pas ? Si vous ne participez pas il va être difficile pour vous de suivre.

maylodie a écrit:
Maylodie vit que personne d'autre ne s'avançait donc elle prit la parole à son tour après s'être lever et fait quelques pas comme les autres camarades.

- Bonjour, je suis Maylodie de Branson et je réside dans le duché d'Alençon.

La demoiselle regagna sa place afin de laisser la parole au suivant.

Marie Clarence a écrit:
Bonjour,

Sœur Marie-Clarence de la Rochefoucault-Mirandole du Prieuré Saint-Illinda de Rivet en Guyenne


Pfiou et bas çà en faisait une tartine juste pour donner son nom de famille et lieu de résidence, encore heureux que la religieuse n'avait aucun titre de noblesse sinon bonjour pour les banniéristes et à mettre sur les lettres.

Vincent_ a écrit:
Il ne dormait pas,il avait laissé la priorité aux autres, pour une fois qu'il ne se mettait pas en avant.
Il se lève à son tour et se présente donc


Bonjour à tous, je me nomme Vincent de Valdesti-Ozéra de la Duranxie, je vis à Varennes un charmant village de Champagne, je vous invite tous à venir le découvrir, vous y serez les bienvenus

Il attend l'assentiment silencieux du professeur pour s'asseoir et écouter le suite du cours.

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il écouta les derniers étudiants se présenter  et prit se dernières notes.

Merci pour ces présentations, je sais qui vous êtes et vos pairs aussi. C'est vrai mais pas tout à fait.

Je vais commencer par vous messire Vincent. pardon vous pouvez regagner vostre place. Nous connaissons vostre nom, vostre lieu de résidence mais avez vous tout dit sur vous même? Je ne connais pas vos fonctions ni titre si vous en avez, ce que l'écoute de vostre nom pourrait laisser présager. Il en est de même pour les autres car vous avez tous des noms à particules sauf Damoiselle Arzhela qui elle ne nous a donné que son prénom. J'en déduis donc Damoiselle que vous faites partie de la roture et pas de la noblesse et comme  Damoiselle Iris de Montelimar nous ne savons point où vous habitez. Damoiselle Iris quand vous vous présentez parlez clairement vostre "bjour" dénote un manque d'assurance. Un bonjour franc et net est mieux.
Il se peut que vous ayez à vous présenter devant une assemblée et vous devrez le faire de façon complète pour qu'en une seule phrase vostre interlocuteur sache qui vous êtes.


Il leur sourit et vint se placer devant eux.

Dames, damoiselles, messire je suis Jason baron de Vissac, seigneur de Loudène, actuel maire du village de Montluçon en Bourbonnais Auvergne.

Son regard se fit circulaire

Comprenez vous ce que je voulais dire ?
Je vais donc vous demander de recommencer en y mettant les formes cette fois ci.

Ah et avant que j'oublie, ne doivent apparaître sur vos tenues que vos écussons de maison et d'étudiants et rien d'autre. Car si aujourd'hui je vous demande de vous présenter avec vos titres et fonctions, ce ne sera qu'au titre du cours. Ici à Belrupt nous sommes tous égaux et ne devons afficher aucune bannière ou autres signes distinctifs afin de garder l'âme de l'université qui veut que tout un chacun peut étudier .


Il retourna à son bureau et fit signe à ses étudiants qu'ils pouvaient recommencer.

Evenice06 a écrit:
A force d'attendre, elle avait soif, elle avait faim...
Elle allait sortir discrètement un biscuit de sa besace, mais Jason reprit son cours.
Alors elle referma sa besace doucement et se leva pour recommencer.


- Je dois te dire cher Professeur que ma modestie m'empêche d'énoncer à tout va mon titre, je préfère nettement le titre que me donne mon métier, sauf s'il s'agit d'une cérémonie vraiment très officielle où je ne suis pas encore connue.
Mais je vais reprendre en supposant que nous sommes dans une assemblée et que je suis invitée par un personnage haut placé.

Je suis Evenice de Guérande, Duchesse du fief du même nom et suis Médecin dans la belle ville de Brest en Bretagne.

Jason_de_Vissac. a écrit:
il sourit à Eve

Merci vostre Grâce voilà tout à fait ce que je veux là aujourd'hui.

Iris001 a écrit:
Après les explications du professeur qui sont très précises Iris écoute  Evenice se présenter , puis a son tour se lève avance de quelques pas


bonjour  je me nomme Iris je vie a Montélimar avec mon mari et mon frère , je suis tavernière a L'Océane ........ ce demande se qu'elle peut  dire sur elle........aucun titre  

Revient a sa place

Evenice06 a écrit:
Elle rend son sourire à Jason, le "Vostre Grâce" est tout à fait indiqué mais comme elle déteste ce protocole.
Elle se souvient de toutes ces cérémonies auxquelles elle a dû se plier au cours de sa vie et où les Votre Grâce et au delà qu'on lui servait étaient d'une fourberie sans nom.

Vite elle chasse ses souvenirs et sourit à Iris dont elle apprécie la douceur et la simplicité..

zephie a écrit:
Zephie arriva  devant  la  porte,  très  en  retard,  et  comme  à  chaque fois  qu'elle  faisait une erreur,  elle  n'était pas  à  l'aise.  C'est   très  nerveuse, qu'elle  toqua  à la  porte. Elle  attendit  patiemment  qu'on lui demande  d'entrer,  en espérant  qu'elle ne  resterait pas  sur le pas  de la porte  jusqu'à la fin  de la  journée.

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il sourit à Iris.

Merci Dame Iris  voilà qui est parfait.

On frappa à la porte. Il alla ouvrit et vit Zephie qui attendait.

Venez Zephie, entrez, je ne vous tiendrai pas rigueur d'un retard qui ne peut vous être imputé. Nous en étions aux présentations. Déposez vos affaires et venez donc vous présenter.

Il referma la porte derrière la fillette et revint à sa place attendant la suite.

zephie a écrit:
La porte  s'ouvrit, et  Zephie reconnut  Jason. Elle lui  sourit doucement.

Bonjorn  Mestre.

Elle  entra  et  vint poser ses  affaires, et  sourit à Arzhela qu'elle reconnut  également.
Prenant une grande  inspiration, elle revint   au milieu de la pièce, et jouant  avec  ses  doigts nerveusement, le rouge  envahissant ses  joues progressivement, elle toussota avant de commencer :


Bonjorn, j' suis Zephie.  ... Zephie  Of  Gainsborought  de  Sent  Didier. Mon papa  habite à Mende, et  ma  maman  à Luxueil. Et  pour le moment, je suis à Dunkerque pour apprendre  Dieu avec ma marraine.

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il sourit à Zephie pour la mettre en confiance.

Bien Damoiselle Zephie. Nous sommes enchanté de faire vostre connaissance, soyez sans crainte, nul n'est besoin de rougir vostre présentation est parfaite.

Ah je vois que vous ne portez pas l'écusson de vostre maison. Il faudrait aller le chercher au près de vostre chef de maison ou au secrétariat. Damoiselle Aliizea devrait pouvoir vous en fournir un.

Marie Clarence a écrit:
Marie-Clarence prit des notes puis quand il annonçà qu'il fallait se représenté, elle fit légèrement gonflée ses joues puis souffla. Pas que l'exercice l'embêtait mais çà allait devoir être une tirade pour elle

Je suis comme sa Grâsce professeur, je n'aime point trop, j'ai déjà un nom à rallonge à la base....

Alors énoncé toute les fonctions, bonjour, bonjour... un doux sourire vers iris qui précisa sans titrela religieuse se leva et se présenta s'imaginant devant son assemblée de fidèle dans une église, la voie posée, douce assurant et portant pour que le fond de la classe l'entende

Après tout ce n'est pas le titre qui fait l'homme ou la femme ni sa fonction mais son comportement et un roturier est parfois bien plus noble dans son cœur, sa vertu et son âme que certains nobles, par expérience....

Bon allons y :

Bonjour à tous,

Je suis Mère Marie-Clarence de la Rochefoucault-Mirandole, Cistercienne du Prieuré Sainte-Illinda de Rivet, je suis également exorciste, misa inquisitionis, procureur épiscopal à Bordeaux et Magister ainsi que maitre des novices à l'Abbaye de Noirlac.


C'était bon là, elle n'avait rien oublié ? Elle réfléchit un moment de pause après, non c'était tout et tant mieux ! Elle alla se rassoir avant de préciser

En fait oui, bon normalement c'est mère car je suis ordonnée mais je préfère sincèrement sœur

Elle mit sa main à plat au dessus de sa tête comme pour signaler sa petite taille et c'est vrai que son âge n'était pas très élevé. "Ma mère" çà lui faisait prendre un de ses coups de vieux surtout qu'on était le plus souvent, forcément, plus vieux qu'elle. Elle alla se réinstaller avant d'ajuster sa tenue trouvant quand même que son petit blason de religieuse était sympathique avec sa colombe, son sacré cœur et ses roses. Tant pis, elle le mit au revers de sa tenue avec sa croix et le tralala.

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il écouta la religieuse et faillit rire en l'entendant.

Il est vrai ma mère puisque tel est vostre titre que ce n'est point le titre qui fait l'homme mais son comportement. Certain aimeront à dire que l'essentiel est invisible pour les yeux et que l'on ne voit bien qu'avec le coeur. Comme vous et sa Grâsce je n'aime point faire étalage de titres redondants mais là aujourd'hui je vous les demande comme ils pourraient l'être en des conditions particulières.

zephie a écrit:
Encantat Tanben


Elle retourna rapidement à sa place pour écouter les autres personnes, et s'installer comme il faut.

Evenice06 a écrit:
Fait un immense sourire à Zephie lorsqu'elle passe devant elle..

Les enfants l'attirent toujours, leur fraîcheur et leur innocence est toujours un régal pour elle..
L'enfance passe trop vite...Qui sait ce que seront Arzhela, Zephie à l'âge adulte?
Il faut profiter de ces moments de grâce qu'ils apportent quand on les côtoie et c'est ce qu'elle a toujours fait..

A propos de grâce, Marie Clarence en est pourvue, physiquement et avec son titre aussi à rallonge.. Finalement elle ne s'en sort pas trop mal avec le sien et ça la fait sourire intérieurement...

maylodie a écrit:
Bon après les explications du prof, il fallait recommencer. C'est vrai qu'on réfléchissant bien Mayl se dit qu'il en manquait des choses dans sa présentation du départ.

Après avoir écouter Marie-Clarence elle se dit qu'elle était d'accord avec elle. Un petit moment de silence puis elle prit la parole à son tour en espérant avoir tout bon dans sa présentation cette fois-ci.


- Bonjour à tous, je suis Maylodie de Branson, fille de Jojen de Branson Baron de Soultz-Haut Rhin. Actuellement ambassadrice de l'Alençon auprès de la Bourgogne.

Elle se demandait si elle aurait dû dit son Excellence Maylodie de Branson ... bon de toute manière si elle avait fait un oubli le prof le lui rappellerait sans doute.

Jehanne... a écrit:
Tout autant en retard la jeune femme se presenta devant la porte, defroissa un peu sa robe et toqua a la dite porte, esperant ne pas etre trop en retard

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il allait répondre à Maylodie quand il entendit qu'on frappait à la porte.

Ah Damoiselle Jehanne je vous avais perdue dans les couloirs et je commençais à m'inquiéter. Mais entrez donc, prenez place nous étudions les présentations.

Il se tourna vers Maylodie.

Damoiselle de Branson c'est mieux mais il manque un titre de par vostre fonction il me semble. Notifier vostre filiation n'a pas lieu d'être, sauf si vostre père se trouvait icelieu actuellement.

Il lui sourit avec bienveillance.

maylodie a écrit:
Maylo écouta attentivement les remarques du prof et réfléchit un instant avant de reprendre :

- Alors cela devrait être Excellence Maylodie de Branson ? en effet mon père à suivit et suit encore il me semble des cours en médecine dans cette Université.

Bon finalement pour sa présentation c'était plus court alors.

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il approuva de la tête.

Voilà vostre interlocuteur sait que vous êtes diplomate, de sang noble car vostre nom est connue ne serait ce de par vostre tante sa Grâce Crystel et vostre père bien que pardonnez moi n'a pas encore sa notoriété par de là le royaume de France. Mais oui ici nous le connaissons comme étudiant et nouveau professeur de médecine.

Se tournant vers les étudiants

Dans la présentation de Damoiselle de Branson nous avons un cas typique de titre purement honorifique qui lui sera ôté si un jour elle quitte la chancellerie. Elle n'aura aucunement la préséance sur un noble issus du mérite, juste sur un membre de la roture.

Est ce que vous comprenez ce que je veux dire?

Evenice06 a écrit:
Elle regarde son Professeur et ami en hochant la tête..

- Oui tout à fait..
En Bretagne, les Maires sont appelés Seigneurs le temps de leur mandat, enfin devraient mais ça ne se fait jamais, et ils n'ont plus ce titre s'ils ne sont pas réélus..
Je pense que c'est identique...c'est juste une noblesse liée à la charge..

zephie a écrit:
Zephie écoutait attentivement, mais déjà dès le début du cours elle ne comprenait pas tout. Après tout elle était là pour apprendre, alors elle osa lever la main

C'est quoi la différence entre le titre honorifique et le pas honorifique ? Y a des titres qui vont plus l' être ? Mon papa il est baron.. il m'a dit que il va toujours rester Baron.. c'est honorifique ou pas ?

et moi j' suis noble ou pas ?

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il sourit à Zephie.

Zephie vostre père et Baron comme je le suis moi même et ce titre est pour lui un titre de mérite qui lui a été accordé pour des actions qu'il a fait pour son Duché, sa Grâce Evenice à un titre de mérite en tant que régnante de son Duché, c'est un titre attaché à un fief de retraite, ces titres sont à nous et sauf dérogeances aux règles de la noblesse, ils nous sont acquis Ad vitam æternam puisque nous les transmettons à nos premiers nés. Ils seront transmit par le sang aux générations futures.

Les titres honorifiques sont les titres comme nous le disions, qui vont durer le temps d'une fonction. Si je reprends le titre de Duc, une personne est Duc où Duchesse le temps de son règne, à la fin de ce dernier il reçoit un fief de retraite qui est un Vicomté, s'il a déjà effectué un règne et à une Vicomté, celle ci sera élevée en Duché pour son fief de retraite.
Vostre père s'il venait à régner serait Duc régnant et Baron en même temps et à la fin de son mandat de Duc il serait Vicomte de "X" , Baron Of Gainsborought de Sent Didier.

Pour ce qui est des titres honorifiques nous parlons des titres donnés aux Diplomates, aux Militaires , aux Grand Officiers Royaux qui les perdent en perdant leurs fonctions. C'est comme un vêtement qu'on nous a prêté et que nous rendons une fois le travail accompli.

Pour vostre dernière question vous êtes considérée comme fille de noble au même titre que vos frères et sœurs si vous en avez, mais vous n'avez pas de titre. Si vous voulez vous marier un jour avec une personne titrée il vous faudra l'être aussi. Si je prends l'exemple de ma fille, elle ne pourra hériter de mes terres étant adoptée, mais libre à moi de lui donner une de mes seigneurie mais pas ma baronnie.

Ais je répondu à vostre question Damoiselle Zephie ?


Il regarda ses étudiants en souriants.

Qui doit venir se présenter?


Sinon je vous en ai parlé quand nous étions autours du buffet, vous allez devoir organiser une animation. Cette animation devra débuter le Jeudi 1 mai 1462.

Dans la salle d'à côté Salle de travail : L'Arbre de Mai j'ai tout installé pour que vous puissiez organiser cette animation.

Citation :
Premier Travail Noté

Vous devrez construire dans les jardins l'arbre de Mai de vostre Maison, il devra donc y avoir 4 arbres.
Les étudiants vont offrir des branchages aux étudiantes où professeurs de leurs choix, ces dernières passeront les porter aux jardins près des arbres.
Vos arbres seront stylisés alors à vous de faire preuve d'imagination.
Vous devrez organiser un buffet. Attention, je ne veux aucun dessin, je veux voir le buffet (décrivez le RP) et les mets et boissons devront être de nostre époque. (Oubliez donc les bouteilles en plastiques, serviettes en papiers, et mets qui ne sont pas du XV ème siècle) Georgette vous aidera pour la cuisine, n'hésitez pas à vous rendre au réfectoire pour la rencontrer.
Vous allez être les organisateurs de cette animation qui prendra fin le 15 mai.
En plus du buffet, il faudra faire une affiche annonçant l'animation, des invitations à vos pairs et aux professeurs.
Et le 15 mai vous devrez avoir mit en place un bal.

Je vous noterai sur l'originalité, vostre esprit fédérateurs car il va falloir bouger toutes les maisons et là plus vous aurez de représentants mieux vous serez noté, et sur vos différentes affiches, invitations et différents buffets.

Je ne participerai hélas pas, mais je serais dans la salle pour vous aider en cas de soucis.

zephie a écrit:
Zephie écouta attentivement la réponse de Jason.

J'pense que j'ai compris et j' crois que papa il s' trompe alors.

Puis elle écouta la suite, et peu à peu elle sentit le découragement l'envahier : un arbre, des branches, le décorer, qu'il soit original, organiser un buffet, un bal, faire une affiche... Tout cela elle ne l'avait jamais fait, et à y penser, elle imaginait plutôt une montagne de choses à faire et ne savait pas par où commençait. Elle regarda ses camarades de classes pour se donner du courage.

arzhela a écrit:
Arzhela voulu refaire sa présentation, mais avec toutes les entrées dans la salle de classe, elle se ravisa.

Et laissa son tour, pour poursuivre le cours, afin de ne pas l' interrompre.


( désolée je n' étais pas disponible pour venir jouer)

Evenice06 a écrit:
Elle regarde les deux petites qui ont l'air un peu perdues et ça lui fait mal au coeur..
Alors elle s'approche d'elles et les prend par les épaules comme si elle allait leur dire un secret, mais qui n'en est pas un et elle espère que les autres étudiants entendront, car sciemment elle le dit à voix assez haute pour qu'ils entendent en les regardant en coin la tête un peu penchée...


- Si vous voulez on peut travailler ensemble, une qui fera l'affiche, on lui trouvera bien des pinceaux, même que si elle est réussie, on pourra la mettre dans le concours de dessin, l'autre ira chercher les fleurs et on en fera des guirlandes, ensuite on se donnera des idées pour l'arbre, il faut que ce soit le plus beau..

Et puis on peut aller voir Georgette et lui demander de nous faire des petits plats pour mettre sur la table qu'on va décorer..
Je dois avoir une grande nappe blanche dans ma malle, elle servira..

Si vous voulez je vais demander à Zaza des Cigales de nous faire de jolies robes aussi..

Est ce que vous connaissez quelqu'un à Belrupt qui serait musicien? Parce qu'il faut que ce soit très vivant et joyeux..
D'ailleurs en faisant nos guirlandes et le reste, on pourra chanter et mettre tout notre coeur pour faire quelque chose dont on sera tous fiers.

C'est magnifique, regardez, on va pouvoir faire tout ça à notre idée, chacun et chacune sa partie suivant ce qu'elle aime faire..
Ca vous dit? et puis on pourra aussi demander aux autres de participer avec nous, ce sera plus sympathique non?

Alors, qu'est ce que vous en dîtes?

arzhela a écrit:
Voilà qui remettait du bonheur dans le cœur de la fillette.

Je veux bien Dame Eve, je ne sais pas faire de beaux dessins mais j’ai la volonté de bien vouloir essayer.

Elle entreprit de sortir une feuille et de commencer à faire quelque trait avec des pinceaux et des couleurs

Il lui fallait de l’espace pour faire son dessin, alors, elle se leva et s’installa sur le plancher en mettant bien à plat la feuille, hélas la feuille avait une tendance à s’enrouler, alors, elle y plaça à chaque coin un lourd petit pot d’ encre.

Ensuite, elle s’agenouilla et débuta son chef d’œuvre à coup de pinceau, elle coloria l’arbre, et crayonna avec enthousiasme de l’herbe au pied, puis elle tacheta les branches de points verts .

L’ artiste Arzhela admira son dessin, et pour cela elle se releva et observa la toile


Ah ! je vais y mettre des papillons autour des guirlandes dit- elle à Eve et à Zephie

Le pinceau rouge à la main, elle se courba ,et traça des guirlandes rouges aux branches, puis elle changea de couleur et attrapa le pinceau jaune.

Très minutieusement sur le premier trait rouge, elle allongea une ligne jaune puis une deuxième


Ce sont les ailes du papillon dit-elle en relevant la tête

Elle fit de même sur toutes les autres lignes rouges.

La dessinatrice en herbe, se releva pour la seconde fois, pour observer de sa hauteur le tableau.

D'un air contrarié , Arzhela fixa ses deux copines

Bougez pas, s’ il vous plait toutes les deux , je vais nous dessiner entrain de chanter « la fête de l’ arbre de mai »

A quatre pattes , toujours sur le plancher , elle échangea son pinceau de couleur, et tout en détaillant zephie , elle la peint , lui faisant une belle robe, avant de faire de même pour Eve , après elle se dessina avec une bouche bien ouverte et rouge.

Regardez, c’est nous.

Le dessin terminé, Arzhela l’enroula et le déposa devant Zephie et Eve


Jason_de_Vissac. a écrit:
Il regarda sa fille faire et faillit éclater de rire mais se retint. La chipie n'en ratait pas une.

Damoizelle Arzhela pour les dessins et autres décorations des arbres cela se passe en salle d'étude à côté. Ici nous continuons les présentations et si je ne m'abuses vous ne vous êtes pas présentée pour la seconde fois.
Allez , rangez donc vos pinceaux et présentez vous.


Ses yeux pétillaient mais sa voix se voulait sévère.

Evenice06 a écrit:
Tape des mains à tout rompre..et embrasse à qui mieux mieux la petiote...

- Magnifique, c'est absolument magnifique...je dirai même mieux c'est MA...GNI...FI...QUE...!!!

T'inquiète pas pour le Professeur, regarde on va prendre ton dessin de l'arbre et on va l'amener là bas, viens avec moi et on va l'installer...

Zephie et les volontaires vous suivez aussi...? on va pas se laisser impressionner en si bon chemin...allez zou on y va...

Ah oui, Arzhela ma chérie, présente toi avant de partir sinon ton papa va nous faire un coup de colère et je vais être obligée de lui donner une tisane de saule blanc, je t'attends de toutes façons...Laughing

zephie a écrit:
Zephie sourit à Evenice et regarda Arzhela faire son affiche. Elle sourit plus grand la voyant faire, n'ayant qu'une envie .. celle de l'aider .

Mais elle releva les yeux vers Jason et leva la main



Mais on doit faire un arbre et un bal, et une affiche tous ensemble ? ou ou doit tout faire toute seule ? ou un arbre par maison ?
parce que si c'est ça, j'peux pas le faire avec Arzehla et Evenice.
et moi j'aimerai bien le faire avec ..

Elle se tourna vers Evenice et Arzhela

vous deux.

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il regarda Zephie qui semblait elle avoir comprit

Zephie vous devrez faire un arbre par maison en vous faisant aider des étudiants de vostre maison, mais aussi des professeurs. Pensez bien que tout va se passer dans les jardins et que la salle d'étude n'est qu'une salle de préparation. Vous devez inciter les Damoizeaux à offrir une branche d'arbre aux Damoizelles, faire que les Damoizelles ramènent leurs branches au jardin pour décorer l'arbre de leurs maison et fêter le Mai autour du buffet de la maison que vous aurez installé dans le jardin .

Il lui sourit

Donc non vous ne pouvez travailler avec Arzhela et Evenice, mais en salle d'étude je vous ai noté qui allait travailler avec vous.

arzhela a écrit:
Suite à la demande du professeur Jason.

On entendit Les petits pas de la fillette courir en direction de l’estrade, quand, sa course s’arrêta , on écouta alors sa petite voix .


Bonjour, je m’appelle Azhela de Vissac, je vis avec mon papa , au domaine « du Havre de paix » à Montluçon.

Elle sourit aux élèves et envoya à son papa un sourit plein de tendresse,

Voilà, maintenant on peut aller là-bas, professeur Jason ?

Arzhela était pressée de suivre les autres pour aider à accrocher le dessin, mais elle dut encore patienter pour obtenir l’autorisation de les accompagner tous.

Evenice06 a écrit:
Elle est surprise de la réponse de Jason..

- Tu trouves pas que c'est pas très juste?
Quels Professeurs? toi tu participes pas, Nicolas se marie...
De plus est ce que les étudiants de notre maison peuvent venir dans la salle de préparation?
Sinon on a un sacré boulot à faire Arzhela et moi..

Je vais de ce pas voir Sofio ou son adjointe pour lui demander une dérogation et ne pas séparer ces deux petites..


[HRP] N'oublie pas que je m'absente une petite semaine, pas facile pour JD Arzhela toute seule..

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il regarda sa fille avec affection et lui sourit.

Oui voilà qui est bien Damoizelle Arzhela.

Il se retourne vers Evenice

Oui Evenice ça l'est peut être mais c'est un devoir. Arzhela va se retrouver seule, mais si vous regardez la composition des maisons elle ne sera pas la seule à être seule. Quant aux professeurs, ils ont tous une maison attribuée, et par exemple pour les Cigales vous avez Gabriel et sa soeur Elienore, Morphey, et Ouranos. Pour les PVP il y a Sofioqui j'en suis certain va participer. Zephie peut pour les Quatrevents demander à Eléanore la professeur de médecine.

Justement ce devoir est pour me montrer vostre façon d'agir en tant que meneur et organisateur d’événement.


Tu es absente Eve mais il y a d'autres présents chez les cigales, laisse là comme Zephie se débrouiller.

Evenice06 a écrit:
Très bien, c'est la mort dans l'âme que je le fais, mais après tout c'est toi le Professeur...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://criket01.forumactif.com
Iris
Iris
avatar

Messages : 2188
Date d'inscription : 23/07/2009
Age : 16
Localisation : Limoge

MessageSujet: Re: COURS DE MAINTIEN   Dim 27 Avr - 9:49

Iris écoute d'une oreille se qui se passe dans la salle de cour ,elle est plus tracassé avec la première leçon noté , elle ne connait pas la personne avec qui elle doit faire ce travail Plectrude de Lavallière . Après un moment elle réussi a trouver qui c'est ,s'approche d'elle et lui chuchote


Plectrude je crois que nous devons travailler ensemble sur l'arbre ,comment vois-tu se travail ? sais-tu faire des affiches ? peut etre devrions nous faire chaqu'une de notre bort le repas et en dernier faire un mélange des deux ? tu en pense quoi ?

Regarde l'étudiante lui sourit

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://criket01.forumactif.com
Iris
Iris
avatar

Messages : 2188
Date d'inscription : 23/07/2009
Age : 16
Localisation : Limoge

MessageSujet: Re: COURS DE MAINTIEN   Mar 29 Avr - 18:38

Iris001 a écrit:
Après réflexion Iris lève la main et demande au professeur


Messire doit on mettre l'arbre de mai maintenant ou on attend de tout mettre en même temps s'il vous plait ?

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il se retourna vers Iris en souriant.

Vous pouvez commencer à installer vostre arbre au jardin maintenant, sans soucis.

Marie Clarence a écrit:
Marie écouta les consignes en prenant note du tout.

* Et bah dis donc c'est plus simple de faire une messe*

Ca n'allait pas être une pair de manche sachant que forcément tout les invités seront pro leur maison comme les professeurs. Ca risquait de vite tourné à la tournure politique plutôt qu'à la meilleur organisation et le respect de l'esprit de l'exercice. Marie se gratta la tête puis leva la main après les interventions de chacun


Professeur, je ne suis point contre l'esprit de compétition pour motiver, mais ne pensez vous pas qu'ici chaque maison risque de récolter ses habitants et que les professeurs suivent en premier leur maison d'attribution ? Je veux dire outre l'esprit de l'organisation d'un bel évènement, on risque plus de s'affronter dans un esprit maison contre maison que sur l'effort fournit par chacun de nous pour faire le plus bel arbre et buffet.

Aussi sincèrement pour l'impartialité, ne devrions nous pas simplement faire des urnes avec des votes fermés, chacun fait ses invitations pour les maisons oui et faire venir mais les buffets comme l'arbre n'auront aucune attribution sur leur réalisateur et l'invitation sera côté sur la maison qui a plus le mieux.

Enfin je propose toujours.


Sa voie était douce posée, s'était juste en idée ainsi pour que tout le monde aie un but tout en ayant une finalité équitable.


[quote="zephie"]Zephie sourit en voyant Marie Clarence et se dirigea vers elle . Elle grimpa sur une chaise e t lui chuchota :

j'ai mis des bandelettes de tissu sur un arbre dans le jardin.. et j' pensais distribuer des bandes sans rien dessus et les donner aux gens.. et que eux.. même s'ils sont pas de notre maison.. ils écrivent un message d'espoir ou ..d'espérance et que..ils viennent l'accorcher..
Qu en pensez vous ?

Marie Clarence a écrit:
ce"][HRP : lol on vient de poster en même temps, je pensait que dans la salle à côté, Zephie avait vraiment rejoint l'autre groupe donc là je m'y perds un peu xD]

La religieuse, jeune fille sourit à la petite fille

C'est une très bonne idée, une très très bonne idée. Sincèrement je suis partante Zephie, j'avais dans l'idée d'offrir une branche avec un symbole de la faculté de la personne à qui on l'offre, on pourrait soit partir sur les petits mots voir combinés les deux vu qu'après, les branches vont être offerte, chacun aura ainsi son message d'un autre et un petit présent symbolique.

zephie a écrit:
[hrp Zeph a voulu rejoindre l'autre groupe mais pour finir non.. si cela vous arrange je change mon post de Salle ]

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il les écouta toutes les deux.

Au final c'est un concours inter maison justement pour que chacun de vous réveille sa maison. Pour les Cigales je ne me fais pas de soucis. Les professeurs vont jouer avec leurs maisons et je l'espère bien. Le seul qui ne participe pas c'est moi. Je suis seul juge.
Les branches de mai n'ont rien à voir avec des messages d'espoirs. Compulsez les parchemins et restez dans le thème demandés.

Vostre note sera sur le fait de faire bouger vos maison et sur le plus bel arbre .


Ah et parlez des arbres en salle d'études à côté s'il vous plait.

Vincent_ a écrit:

Il n'avait pas terminé sa présentation, il aurait dû rester debout et accéder à la demande du professeur, mais les arrivées tardives et différentes interventions eurent raison de sa patience.
Il reprit sa place en prenant des notes, écoutant les présentations des uns et des autres.

Ensuite arrive l'explication du concours pour la fête de mai et là, c'est l'effroi, la douche froide. Participer à ce divertissement ? Construire un arbre, décorer, un menu ? Il a des domestiques chez lui pour s'occuper de cela et ici, il devrait le faire ? Hors de question, il va chercher parmi les élèves quelqu'un à soudoyer et le faire à sa place.

Il porte des tenues hors de prix signé, Jeannot-Paulus Gaultio, ce n'est pour aller s'amuser dans un jardin, de plus, il déteste se salir, ou faire quoique ce soit, d'habitude, il n'ouvre même pas une porte.
Ici, il essaye de se montrer courtois, il participe, répond aux questions des professeurs, alors qu'il doit dormir dans un dortoir, la fête en plus, c'est le couperet ! Il se lève à nouveau, tout le monde s'activant et s'éparpillant en tous sens.


Dois-je poursuivre ma présentation, professeur ?

Certains ont quitté la salle de cours, d'autres parlent du concours, il n'en voit plus l'utilité, mais par politesse, interroge le professeur.

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il regarde son seul étudiant de le gente masculine et lui fait un signe de tête.

Oui messire Vincent, comme ces Damoiselles il manque quelque chose dans vostre présentation

Vincent_ a écrit:
Une fois la cohue et l'excitation sous contrôle, il reprend sa présentation.

Je me nomme donc, Vincent de Valdesti de la Duranxie Ozéra, ma famille possède plusieurs domaine, mais je vis dans le mien qui se situe en Champagne
Je suis tribun et adjoint au maire


La validité de ses fiefs n'étant pas encore acquise officiellement, il n'a rien de plus à ajouter.
Ces manières sont dues à son éducation à la richesse et nombreux titres des siens.
Bien qu'il ai fait fortune par lui-même, n'acceptant pas d'être entretenu.

Iris001 a écrit:
Iris écoute les discussions autour d'elle tout en s'activant a faire un croquis pour son affiche ,elle est d'accord avec Marie Clarence ,car si la maison bouge pas ,les mauvaise notes tomberont ,mais c'est pas toujours facile de faire bouger des marmottes ,d'ailleur elle pense qu'il faudrait qu'elle passe réveiller le dortoir des garçons ,elle aura besoin des gros bras se dit elle
Puis le seul étudiant de la classe se présente ,Iris le regarde du coin de l'œil quand il fait l'énoncer de son nom a rallonge ,elle se dit qu'elle a de la chance d'avoir été pris dans cette école elle qui na pas de titre ,qui na pas de fortune ,juste l'envie d'apprendre ,elle pense a son frère et a hâte de lui raconter tout se qu'elle fait ici et surtout parler des gens qui l'entoure .
Elle revient a son travaille et se pose des questions ,lève une fois de plus la main

Messire Jason s'il vous plait ..........l'affiche une fois fini faut attendre le 15 mai pour l'installer au jardin ou on la dépose quand elle est prête ?

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il écouta la présentation de Vincent et approuva d'un hochement de tête.

Bien messire, voilà qui est beaucoup mieux.

Puis vers l'ensemble de la classe

Bien puisque toutes les personnes intéressées par le cours se sont présentées, je vais passer à la suite. J'ai remarqué qu'il manques des signatures à la charte des élèves. Je vous donne jusqu'à la fin de la semaine pour le faire.

Maintenant que tout le monde s'est présenté, nous allons donc pour le temps des études garder loin de nous titres et distinctions. Par soucis d'équité nos prénoms suffiront.

Maintenant j'aimerai que vous me disiez de quelle façon s'adresse t'on, à un tiers ? Imaginez vous face à nostre Roy, Pape, Duc, comte et autres. Donnez moi toutes les dénominations que vous connaissez.

Vos questions concernant "les arbres de mai" sont à poser en salle d'étude et non ici afin que ce soit plus aisé pour tous de suivre le cours.

Iris suivez moi donc à côté.


Il alla dans la salle d'étude surveiller ce qui se passait en laissant réfléchir les étudiants à sa question.

zephie a écrit:
Zephie leva la main et sourit

moi j' sais moi j' sais..


On doit dire Votre Excellence, Votre Altesse .. et aussi Seigneur.. et Maître

après je sais que y a le baron, le vicomte...euh.. chez moi dans le Languedoc, on dit aussi Senher et Donà mais je crois que ça.. c'est que chez moi.

et pour les sœurs .. on dit Mère..ou Sœur.

Ya aussi le Comte ou le Duc aussi



elle se gratta la tête .. je crois que c'est tout ce quoi je connais.

Marie Clarence a écrit:
Marie leva la main avant de réciter ce qu'elle avait apprit de ses études et de son expérience

Le Pape : Votre Sainteté
Les Cardinaux : Votre Eminence
Les Archevêques et Évêques : Monseigneur, ici on a pas de féminin malheureusement
Les Grands Maîtres d'Ordres Militaro-religieux : Monseigneur
Le Préfet des Vidames : Monseigneur
Les Vidames : Monseigneur
Le Vicaire Général/Premier archidiacre : Monseigneur
Le Vicaire diocséain/Archidiacre : Mon Père/ Ma Mère
Les Curés / Abbesses : Mon Père / Ma mère
Les vicaires paroissiaux : Mon Père / Ma mère
Les Diacres / Diaconesses : Mon Frère/Ma Soeur (de la part d'un fidèle), Mon Fils/Ma Fille (de la part d'un homme d'Eglise)
Les diacres sacristains : Mon Frère/Ma Soeur (de la part d'un fidèle), Mon Fils/Ma Fille (de la part d'un homme d'Eglise)
Abbé de Monsatère/Couvent : Monseigneur bien qu'à Sainte Illinda, on l'appelle mon père par habitude.
Moine, Moniale : Mon Frère, Ma Sœur (si l'on fait partie de la communauté)

Et pour les moines et moniales on dit mon père, ma mère s'il a reçu le sacrement de l'ordination, donc prononcé ses vœux.


Elle prit le temps de poser chaque titre car il y en avait beaucoup sait on jamais que le professeur devait la corriger ou ses camarades prendre notes puis elle continua sur ce qu'elle avait apprit de son enfance avec ses précepteurs.

Et pour la noblesse :

Votre Majesté est dit pour un roi, vous rajouté Majesté impériale pour l'empereur.
Un prince ou l'épouse, époux du régnant : votre altesse. Ici encore si le titre est d'empire, on rajoute Impérial.
Marquis : votre magnificence
Duc et les assortit : Votre Grâce
Comptes : Votre Grandeur
Vicomtes : Monseigneur
Baron : Seigneur ou Baron/Baronne
Chevalier : Messire
Seigneur : Sire
Ecuyers et plus bas : Sieur


Iris001 a écrit:
Iris écoute et prend note elle connait pas grand chose dans tous les titres de noblesse et se perd un peut

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://criket01.forumactif.com
Iris
Iris
avatar

Messages : 2188
Date d'inscription : 23/07/2009
Age : 16
Localisation : Limoge

MessageSujet: Re: COURS DE MAINTIEN   Jeu 1 Mai - 9:40

arzhela a écrit:
Arzhela prit des notes

Tu sais tout Marie Clarence ?

Se gratte la tête en réfléchissant


Jason_de_Vissac. a écrit:
Il sourit à Zephie et acquiesça de la tête.

Très bien Zephie, c'est tout à fait juste.

Marie-Clarence vostre réponse est correcte, mais puisque vous y êtes  donnez nous des explications sur les différentes fonctions cléricales et nobiliaires que vous nous avez cité.
Et heureusement que nostre population comporte d'autres personnes qui elles aussi peuvent être nommées non? Comment les appelle t'on?


Vincent_ a écrit:
La rousse était une source intarissable de connaissances, il aurait les-mêmes, il trouverait inutile de perdre son temps en cours.
Il prit des notes sachant pertinemment qu'il en oublierait la moitié avant la fin du cours.


Les représentants de la chancellerie,  sont nommées Excellence, le temps de leur charge, comme expliquez en début de cours.
Il doit y avoir d'autres fonctions, mais je ne vois pas lesquelles dans l'immédiat.

Marie Clarence a écrit:
Heu....

Mais c'était imposant comme question, la petite rousse avait la bouche en cul de poule après la demande du professeur

Je pense que le pape, les cardinaux, archevêque, évêque, curé çà va pour l'ensemble professeur non ?

L'archevêque tenant un archevêché qui est un regroupement si on veut.
Le préfet des vidames, c'est le chef des vidames. C'est quoi un vidame ? C'est le gouverneur ecclésiastique militaire d'une province car chaque archevêché à sa garde épiscopale.

Un vicaire est ordonné, un archidiacre et dérivé n'a pas reçu le sacrement. Ici quand je les ai cités c'est disons l'ordre d'importance des fonctions dans l'église çà fonctionne souvent par l'accumulation de responsabilité, de charges.
En effet, le curé ordonné ou le sacristain, non ordonné, peuvent tenir une église In Gratibus, puis il faut des personnes pour s'occuper des cures d'une provinces et gérer l'ensemble etc. Je n'ai vraiment pas envie d'entrer dans les détails professeurs. Je pense que sincèrement ce n'est pas très important voir utile pour chaque élève mais je me tiens à votre disposition pour ceux qui veulent en savoir plus.

L'important est de comprendre que plus la charge est importante plus on doit le respect à un homme d'Eglise, car un lourd poids pèse sur ses épaules celui de guider les âmes des fidèles et d'aider les autres clercs/prêtre au nombres important suivant la charge importante. Maintenant où beaucoup se trompe c'est que prendre des charges dans l'Eglise peut être assimilé au pouvoir et on oublie souvent que le pouvoir n'est donné que par les autres, il se mérite, c'est une charge lourde et qui dit charge lourde dit responsabilité, poids sur les épaules. Oui çà mérite le respect, mais plus on monte, plus on doit être juste et sage car servir l'Eglise c'est servir le peuple, servir les fidèles, servir l'homme pour espérer les guider vers le paradi solaire, être un guide spirituel pour élever le plus 'âme possible à la vertu.


*Marie...tu t'égares...t'es pas à la messe*

Oui bon m'enfin .... heu alors titre de noblesse c'est pareil sauf que là on a une gestion de terre et plus économie parlant plutôt que spirituel. Plus on a de titre, plus nos terres sont grande et donc le nombre de personnes à gérer aussi. Ca ne se limite pas à un seul château, le château induisant les domestiques, les paysans puis tout les villages aux alentours du domaine. Sinon j'avais aussi cité du plus haut à ma connaissance au plus bas.


Jason_de_Vissac. a écrit:
Il hoche la tête.

Oui Vincent c'est bien, Marie Clarence c'est bon mais vous parlez de la classe aisée là, jamais aucun de vous ne s'adresse à un simple artisan? ou à un paysan ? Comment vous adresseriez vous à lui?

Marie Clarence a écrit:
Pour moi c'est simple, je dit mon fils ou ma fille !

Elle rigola puis murmura à Arzehla.

Non bien sûr que non, si je savais tout, je n'aurais plus besoin d'apprendre, la vie est un long parcours fait d'apprentissage mais j'en ai apprit certaine chose oui.

Puis vers le professeur.

Heu Docteur, c'est docteur, un artisan on dira Maistre puis on adapte suivant son art idem pour un bourgeois. Le plus souvient c'est Sieur, Dame ou Damoiselle.
Le maire, c'est Maire, Mairesse, Madame ou Monsieur le maire.

Mais c'est à s'y perdre, il y a tellement et puis je ne suis pas très sûr de tout professeur.

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il faillit rire.

On tourne autours. Alors je viens d'arriver au village, j'entre en taverne et m'installe, comment m'accueillez vous?

zephie a écrit:
Zephie    regarda  Jason

Moi  j' dis  Bonjorn  Mestre... mais si j' sais  que  vous  êtes  noble  j' dis  Senher

arzhela a écrit:
Arzhela releva la tête de ses notes

Si dans l' exemple, je ne vous  connais pas , Je regarde la tenue vestimentaire, et l' aspect général, et si c' est vous Jason, et bien je dirai, le bon jour messire

il lui restait un peu de temps pour analyser ses écrits , avant de savoir la réponse, alors elle relut ses feuilles

Iris001 a écrit:
Iris toujours a prendre des notes de tout se qui se dit regarde le professeur quand il dit

Jason_de_Vissac. a écrit:
On tourne autours. Alors je viens d'arriver au village, j'entre en taverne et m'installe, comment m'accueillez vous?

Je vous dirai "bonjour messire soyez le bien venu a l'Océane " et dame si c'est une

maylodie a écrit:
Je dirais comme mes camarades aussi par un "bonjour messire et bienvenue à Argentan" puis je me présenterais.

Jason_de_Vissac. a écrit:
Bien je vois que nous y arrivons. Alors pour résumer :

Citation :
Roy : Votre Majesté (même sa femme l'appelle ainsi) / Mon Roy (seulement pour les personnes très proches)
Reine : Votre Altesse (même son époux l'appelle ainsi) / Ma Reyne (seulement pour les personnes très proches)
Dauphin : Votre Altesse / Mon Prince (seulement pour les personnes très proches)
Princes : Votre Altesse / Mon Prince (attention pas de Ma princesse, vulgaire autant d'insultant)
Pairs de France: Votre Seigneurie, (ou la fonction qu'il représente, ou son titre le plus haut)
Marquis : Votre Magnificence / Marquis / Marquise
Ducs : Votre Grâce / Duc / Duchesse
Comtes : Votre Grandeur / Comte / Comtesse
Vicomtes : Monseigneur / Vicomte / Vicomtesse
Barons : Seigneur / Baron / Baronne
Seigneurs : Sire / Dame de (nom de la seigneurie(
Bannerets
Chevaliers : Messire / Chevalier / Chevalier
Écuyers ou damoiseaux : Sieur / Dame ou Damoiselle
Commerçants/Artisans/Artistes: Maître / Maîtresse
serfs : Hep Toi là bas!

Maintenant je vais vous donner un devoir écrit que vous me remettrez dans mon bureau (MP) au plus tard le 8 mai au soir .

Citation :
Vous êtes un artisan et vous prévenez le Roy de France que sa commande est prête.
Vous êtes un gueux et vous formulez une demande à votre Duc !
Vous êtes un noble et vous écrivez une lettre au prévôt en faisant une déclaration de la plus haute importance
Vous êtes un noble et vous faites une demande au hérault es généalogie s'occupant de vostre famille pour une annotation à vostre arbre généalogique.
Vous êtes Duc et vous vous adressez aux habitants de vostre Duché.


Pensez aux oriflammes, sceaux etc dans vos courriers. Chaque lettre sera notée sur 5

Vincent_ a écrit:
Jusque là, il trouvait le cours intéressant, attractif, il trouvait même le professeur sympathique.
Cela fût de courte durée, à l'annonce de ce devoir, l'estime éprouvé envers Jason descendit d'un seul coup!
Il allait devoir se pencher sur ce sujet et accorder de son temps à ces rédactions, hors du temps c'est bien ce qui lui manquait le plus.
Parfois, il aimerait avoir le don de foudroyer les gens sur place.
Le charme trouvé à l’université quelques instants auparavant s'effondrait comme un château de cartes.  

maylodie a écrit:
Mayl prit connaissance du premier devoir et fit la moue. Elle se dit qu'elle ne devrait pas tarder à le débuter parce qu'entre le moulin, l'ambassade et le reste elle allait surement l'oublier, donc valait mieux ne pas tarder.

Marie Clarence a écrit:
Marie prit des notes puis soupira longuement à l'annonce du devoir, sa charge, le devoir, la fête à préparé, la conférence, la semaine de la théologie... elle leva la main

Professeur, heu.... nous avons déjà la fête à préparer, plus nos charges hors universitaire ne serait-t-il pas possible de choisir une lettre parmi toute vos propositions ? Quitte à mettre en commun ou désigner qui fait quoi pour montrer et corriger ensemble ?
Ici vraiment çà va demander beaucoup de temps, je sais que les études sont importantes mais je crains qu'avec le fête et le reste, mon devoir sera à mon grand regret, vite fait, bien fait pour espérer avoir quelque chose, si on arrive à le faire déjà....


Demanda t'elle en toute franchise.

Et je ne sais pas si mes camarades de classe en pense autant. J'espère que beaucoup ne se décourageront pas aussi.

Jason_de_Vissac. a écrit:
La fête vous avez du bien avoir commencé le sujet non vue que je vous ai donné le sujet depuis quelques temps et en plus c'est un travail d'équipe. Certain à ce que j'ai pu voir on déjà bien avancé.

Ce devoir ci est individuel et oui nous avons tous des obligations, et nous devons savoir nous organiser. Mais si vous désirez ma place et mener le cours à vostre convenance faites.  Pour ma part j'ai donné 5 lettres à faire et je peux vous dire Marie-Clarence que vos pairs ont déjà commencé car j'ai reçu des devoirs dans mon bureau. Vous avez 7 jours pour les faire ces lettres.

Les correction seront faites oui selon ce que moi j'ai décidé. Sur ce pour moi le sujet est donné libre à vous de faire où non le devoir.

zephie a écrit:
Zephie  soupira  et  regarda  Marie  Clarence.

Elle  lui  chuchota

Bah  moi  j'ai jamais  écrit à toussa  de monde  et  en plus.. j' sais même pas  quoi que c'est un  sceaux  et  un oriflamme  et  j' sais pas  quoi  que je vais  dire. Alors  ça  sera  toujours  mieux  que moi  parce que  je  crois que je vais  avoir  0

Pi  en plus pour la  fête.. je sais  même pu  à qui  je  dois  écrire..et  à qui donner les invitations..  Parce que je sais  plus  qui  est  dans notre maison. P'tete qu'on est  trop petit  pour  ce  cours là

Iris001 a écrit:
Iris écoute le professeur qui énonce une à une les parties détaillé  de la façon de  s'adresse à un tiers , asser compliquer a tout retenir , mais elle va tout noter pour relire jusqu'à que sa rentre dans sa tite tête ,quand le professeur annonce le devoir a faire ,elle le regarde avec des gros yeux  stupéfaite ,elle saura jamais faire ça , elle a jamais écris a des nobles , sont visage se durcit ,plus envie de sourire ,elle entend même pas se que ses camarades de classe disent  

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il entendit la réflexion de Zephie

Alors pour les invitations de la fête tu vas voir Nicolas dans la maison des Cigale qui est ta nouvelle maison. Mais tu peux attendre le retour d’Ève.

Voici une idées d’oriflammes.

Il afficha des dessins



Et voici un sceau il sert à sceller une lettre.



Il lui montra une lettre avec sceau et oryflamme.

Citation :






          Eusaias Blanc-Combaz, Par la Grâce de Dieu, Roi de France






      À tous ceux qui liront ou se feront lire,Salut et paix.





    Nous, Eusaias Blanc Combaz, Roy de France par la volonté du Très-Haut, Nous nous honorons de ne jamais Nous être laissé guider par la loi de Notre bon plaisir, en faveur auprès des ignorants, qui se prennent pour des grands esprits. Car après six mois de règne, Nous savons mieux que personne que telle qui est douce comme miel le jour des noces, a langue de vipère huit jours après.Sur le trône, nous avons pu compter sur des Hommes de qualité et de confiance, qui ont œuvré pour Nous sans relâche ni repos. Si la France ne comptera jamais assez d'Altesses Royales dans lesquelles circulent le sang du lys, elle peut compter sur la valeur d'Hommes qui seront par-delà Notre existence en état de relever le Royaume de France de la triste situation à laquelle les esprits chagrins veulent le réduire et de le rendre plus puissant qu'il n'a encore été, de rétablir l'ordre des finances, de remettre, entretenir, et augmenter les produits de l'agriculture, les manufactures et le commerce, d'accroître le nombre des peuples, de développer les revenus de la Couronne en soulageant les sujets et de diminuer la dette de l'État sans jamais faire tort aux créanciers.Aux éternels serviteurs de la France, il nous plaît d'attribuer Notre collier dynaste et la médaille associée:- Lafa de Bussac [IG: Lafa_]- Maud de Montreal [IG: Maud]- Jusoor de Blanc-Combaz [IG: Jusoor]- Pierre du Val de Loire [IG: P3r3v3rt]- Exaltation Lablanche d'Abancourt [IG: Xalta]- Maria Agata Aleramica [IG: Tanissa]- Verrazzano- Charly Zagrebcki [IG: Charly]- Heloise Victoire de Troy [IG: Heloise.victoire]- Deedlitt de Cassel D'Ailhaud [IG: Deedlitt]- Fred de Castelviray [IG: Fred]- Lord Dams de Tarentes [IG: Lord_Dams]- Laure de Troy [IG: PrincesseLaure]- Ingeborg Magnusdotter von Ahlefeldt-Oldenbourg [IG: Ingeburge]- Zoyah Novotny [IG: Zoyah]- Datan l'Épervier [IG: Datan]- Thibaud-Xavier de Ludgares [IG: Tixlu]- Daniel Marques Henriques [IG: Henriques]- Max [IG : Maxdph]Qu'il en soit ainsi, et heureusement.Au Palais du Louvre le 20e mai 1461.






Evenice06 a écrit:
Arrive toute échevelée car elle a couru pour venir, mais a entendu les derniers échanges, alors elle s'approche de Jason, lui fait un gros bisou sur chaque joue

- Bonjour mon très cher ami et Professeur...
Je dois repartir chercher quelques livres que j'ai laissé pas très loin car j'étais trop chargée, mais après je m'occupe de Zephie, promis..


S'approche de Zephie et lui chuchote à l'oreille

- T'inquiète pas, je reviens vite et je t'expliquerai, nous ferons tout ça toutes les deux...c'est simple tu verras, et puis je ne sais pas tout non plus et nous apprendrons ensemble...Wink
Le Professeur aura le devoir en temps voulu...



[HRP]Juste de passage, je reviens définitivement lundi..Wink

Marie Clarence a écrit:
Elle haussa un sourcil

Non du tout professeur, je ne voulais point vous offenser, je proposais juste car le travail me paraissait imposant d'un pointe de vue...général....

Elle écouta Zephie qui bien évidemment ne maitrisa pas l'utilisation de tout çà c'est vrai que demander une lettre cotée alors qu'on avait pas les explications sur la façon de faire, la pauvre petite craignait l'échec. Marie se débrouillait ce n'était pas la première lettre qu'elle devrait faire mais quand elle vit les explications autant parfaite du professeur que la lettre qu'il montra en exemple. Marie ouvrit la bouche en le regardant avec des grands yeux.

* Il se paie ma tête....* Pensa t'elle fortement. Elle leva la main avant d'interpellé le professeur


Heu.... vous rigolez professeur ? Vous nous faites marché ou c'est juste pour m'embêter ? Non seulement la lettre est un pâté mais en plus, encore faut il être lettré parmi nous, mais parmi l'innombrable possibilité d'exemple, vous nous pointez ici une lettre d'un Roy hérétique !

C'est une blague ? Pour une université qui enseigne la théologie avec une religieuse inquisitrice dans votre salle, excusez moi mais c'est totalement aberrant et nullement diplomatique ! Nous ne sommes point là pour faire débat mais quand on sait que des personnes ont payés cher de leur vie à cause de ce roy et de ses idées, c'est incongru que d'osé montrer ce torchon !
J'aurais préféré cent fois notre Roy Jean....


Ses doigts tapotèrent machinalement la table, un peu agacée autant que déçue, très déçue, elle qui croyait qu'elle allait avoir un cursus tranquille, ici autant le devoir important, la fête autant que le dérapage du prof la décevait. Sa voie restait pour autant toujours aussi douce et posée bien que convaincue

Sincèrement professeur, je n'ai pas envie de faire un rapport sur cet université que j'apprécie, j'y suis toujours d'ailleurs et je viens de proposer mon aide à votre rectrice, mais ne me forcer pas la main, là il faut arreter...je crois rêvé...quand on demande à tort de laissé sa foi devant la classe, je m'écrase et ne dit rien, mais là prendre l'exemple d'un hérétique reconnu qui a mit le bordel dans la foi... ha non !

Elle avait déjà entendu comparé ici la foi à des armes de soldat qui elle faisait couler le sang, on lui avait déjà reprocher sa foi quand elle prenait la défense d'une élève à qui on manquait de respect en l'humiliant devant toute une classe mais ici elle commençait vraiment à douter des fondements philosophiques de cette école. Ce n'était quoi, que le troisième professeur qui lui faisait un affront et là, la petite se disait qu'elle voyait rouge et devrait surement aller se confesser en sortant de classe à cause de sa peine qui engendrait colère et cette dernière était péché.

Iris001 a écrit:
Iris écoute et regarde se qui se passe dans la classe , entend Marie Clarence raller , lit la lettre présenté comme modèle , regarde les oriflammes ,mais cela la rassure pas car elle ne comprend toujours pas comment faire les lettres

Professeur pouvez vous me renseignez , les oriflammes ne sont attribués qu'au noble ? c'est un peut comme des armoiries ?


Iris ne sait pas si il faut mettre l'oriflamme personnelle ou celle pour elle du  Duché du Lyonnais-Dauphiné  , car pas de titre de noblesse pas d'armoirie ,rien de tout ça  

Jason_de_Vissac. a écrit:
Référant ne rien dire sachant que quoi qu'il dise la religieuse ferait tout pour avoir raison il le savait que trop bien pour avoir suivit avec elle les cours d'équitation.

Voici un autre exemple qui je pense vous agréera mieux je suppute.

Aristokolès a écrit:
Citation :




Congregationis Sancti Officii.

Canonisation de  Tugdual de Tréguier .

De Nous, Son Eminence Aristokoles de Valyria, Chancelier de la Congrégation du Saint-Office, en Union avec le Sacré Collège de la Curie Romaine et au nom de la Sainte Eglise Aristotélicienne,

Nous déclarons, après examen approfondi par le Cénacle des Théologues et l'analyse de la Sainte Curie, la véracité et la rigueur de l'hagiographie de  Tugdual de Tréguier composée par Soeur Else.

Par conséquent, nous déclarons, après examen que ce fidèle de l'Eglise a bien porté à un niveau héroïque les vertus aristotélicienne, sa canonisation. Il est donc à présent considéré comme un Saint et pleinement participant de l'Eglise triomphante.

Puisse-t-il intercéder pour nous auprès du Très-Haut pour nous inciter à suivre le même chemin de Sainteté qui fut le sien.





Citation :
Hagiographie de Saint Tugdual de Tréguier



Tugdual (en breton également Tudwal) est le patron de la ville de Tréguier (Landreger) et l'un des sept saints fondateurs de Bretagne. Il est parfois représenté accompagné d'un cheval blanc ou d'une colombe, symbole de ses nombreux voyages.

Jeunesse et grandes espérances

Tugdual est né vers 490, dans l’Île de Bretagne. Une source tardive lui confère pour parent un prince breton, arguant qu’un homme de telles manières, instruction et influence ne pouvait venir que d’une grande race ; mais les enseignements de Christos nous invitent à ne guère nous y intéresser, car c’est par sa propre volonté qu’un homme s’élève et agit sur ses semblables, et non par la grâce de sa naissance. Quelle que fut sa parenté, donc, il prit le chemin du noviciat dans l’Île de Bretagne, et était déjà entré dans les ordres lorsqu’il posa le pied en Bretagne armoricaine.

Il était arrivé par le pays de Trégor, et s’y installa. Jamais il ne regimba à la tâche, parlant du Très Haut à tous ceux qu’il rencontrait, prêchant sans relâche la parole des prophètes, et faisant bâtir à ses frais une église dans la ville de Tréguier, qui lui est vouée aujourd’hui. Cependant, il sentait qu’il ne pouvait agir seul.
« La Foi n’est pas l’affaire d’un seul homme », disait-il parfois, devant un triste verre de chouchen, lorsqu’il sentait la solitude de sa condition de prêtre. « Que puis-je bien faire, si je suis seul ! »

Bien plus tard, dans une lettre à son disciple, il devait écrire à propos de cette période :

    « Je méditais souvent sur l’entreprise des apôtres. Il me semblait raisonnable de penser qu’une Eglise forte devait être une Eglise soudée, dont les membres se connaissent et agissent de conserve, quoique selon une hiérarchie, ainsi que Christos le voulut ; car un corps doit posséder une tête, mais la tête sans les membres ne touche jamais à rien.Moi, j’étais une main sans corps. Je n’avais pas encore rencontré les autres mains, et n’osais encore rêver à la curieuse créature que nous formerions. »

Rencontre et grands accomplissements - de l'origine du Tro Breizh

Dans la même lettre à son disciple, Tugdual écrivit :

    « Un jour, un marchand du Léon m’entendit me plaindre de ma solitude. Il me dit d’abord : « Eh, toi, le clerc ! Qui es-tu pour te plaindre ? » J’allais répondre vertement, car j’ai toujours eu, à ma grande honte, une certaine propension à m’emporter. Mais je me tus, et je fis bien, car il ajouta : « Écris donc à ton collègue Pol, qui aimerait tant être tranquille. A vous deux, vous ferez une moyenne. » C’est ainsi que je pris contact avec ceux qui deviendraient mes amis et mes alliés. »

Il prit donc contact avec ce Pol, qui lui fit connaître ses amis - dont Brieg en qui il reconnut son oncle. Lorsque Brieg, Samson, Maclou et Pol Aurélien décidèrent de parfaire l’entreprise d’aristotélisation entamée par Corentin et Patern, Tugdual se joignit à eux. Il y eut quelques échanges épistolaires, avant une première rencontre qui eut probablement lieu à Rohan.

Ils résolurent d’abord d’agir chacun dans une partie de la terre de Bretagne, laquelle était encore fort divisée, afin qu’aucun lieu ne fut oublié. Le partage fut fait selon les affinités et les accomplissements de chacun : à Tugdual incomba donc le pays de Trégor où il poursuivit son office. Il fonda également le monastère du Val-Trégor, qui s’élève encore aujourd’hui non loin de Tréguier.
Ils résolurent ensuite de s’écrire beaucoup et se rencontrer souvent, afin que l’on n’oublie jamais que l’Eglise du Très Haut est une. De surcroît, ils décidèrent d’effectuer des pèlerinages réguliers d'une paroisse à l'autre, pour éviter de se replier sur leur lieu de prédilection et de fermer les yeux au reste du monde. Parfois, ils faisaient ce voyage tous ensemble. Parfois, l’un d’entre eux menait d’autres clercs et laïcs. Leurs équipées sont restées célèbres, et sont commémorées aujourd’hui dans le Tro Breizh.

C'est à cette époque de grande activité que Tudgual aurait pour la première fois prononcé ces mots :


    « Il ne faut plus jamais que l’on dise : quel glandouilleur, ce curé ! »

L’épisode romain et le dévouement

Soucieux de toujours s'impliquer davantage, Tugdual désira un jour pousser le pèlerinage hors des frontières bretonnes, car la création ne connait pas de frontières, ni l’Eglise. Ses pas l’amenèrent donc jusqu’à Rome, où il montra la même ardeur à la tâche qu’il avait montrée auprès de ses paroissiens. Dès lors, et pendant deux ans, il partagea son temps entre le Trégorrois et Rome.

On fit courir les rumeurs les plus fantaisistes pour expliquer son extraordinaire dévouement à des charges si lourdes et si éloignées géographiquement : certains lui attribuaient ainsi la faculté d'ubiquité, tandis que d'autres lui prêtaient la possession d'une grande colombe, voire d'un cheval blanc ailé, qui le portait de Rome à Tréguier et de Tréguier à Rome. En vérité, c'était seulement un grand voyageur, qui ne craignait pas de passer du temps sur les routes et de travailler en chemin.

Ces deux années révolues, cependant, il jugea qu'il n'était pas raisonnable de poursuivre à ce train trop longtemps.
« On ne peut pas être partout, non plus ! » dit-il un jour, et s'établit à Tréguier, où il termina sa vie, sans jamais cesser cependant d'agir pour les autres et pour l'Eglise.

Rédigé en septembre de l'an 1461 par la Sœur Elisabeth Kermorial, d’après les archives de l’église Saint Tugdual de Tréguier et de l’archidiocèse de Rennes


Appendice :

Reliques : une partie de ses ossements est conservée en l'église de Tréguier.

Fête : 30 novembre

Thèmes de prêche :
- la diffusion de la foi
- l'Eglise
- le pèlerinage
- le dévouement à sa charge

D'autre part sachez que même si vous ne considérez pas Le Roy Eusaias comme un exemple il fait parti de nostre histoire et nous ne faisons ici aucune politique quelle qu'elle soit.

Puis se tournant vers Iris

En effet ils sont pour les nobles mais on en trouve aussi sur les courriers officiels des villes.

Marie Clarence a écrit:
Certainement merci professeur bien que n'importes lequel sauf un excommunié me plaira

Un sourire en coin de Marie qui avait sa casquette d'inquisitrice, un peu trop à tatillon sur les principes. Là elle eu droit étrangement à du noir au blanc puisque c'était une annonce de canonisation.

Certes mais autant fait il partie de l'histoire comme vous dites çà ne veut pas dire que çà en est un exemple à suivre. L'histoire nous permet d'apprendre les erreurs à ne pas refaire mais ici Eusias, l'exemple, que du contraire alors même sur les lettres je pense il y a mieux à faire niveau plume.

Marie n'était pas un exemple mais autant était il controverser, elle en connaissait un autre dont la plume n'égalait nul autre et s'était bien son père, réputé d'ailleurs pour sa verbe fleurie. La religieuse elle ne pouvait se pâmer d'avoir une belle écriture, farouche en parole et dans ses convictions oui mais pas sur l'étalage de la langue.

Merci professeur

Elle leva ensuite la main pour une autres questions

Professeurs, pourriez vous rappelez comment on utilise les scels s'ils vous plait, moi même j'en ai des personnels mais c'est encore confus. Qui peux les utiliser aussi, je suppose que quand nous ferons notre devoir de gueux, on ne va pas faire couler de la cire. Idem pour l'oriflamme je suppose

Jason_de_Vissac. a écrit:
Donc un petit rectificatif sur vos lettres vous mettrez les blasons ainsi que les sceaux. Pour ce qui est de la couleur des sceaux  on les utilise ainsi : Or administratif, vert intemporel et rouge correspondance privée.
Voilà maintenant vous avez ce qu'il vous faut pour écrire vos lettres.

Les oriflammes dont je vous parlait sont des étendards.



Marie Clarence a écrit:
Heuuu....

Elle leva la main

Professeur excusez moi mais vu les délais d'attente de toute les hérauderies, j'ai mes sceaux c'est pas çà mais serait il possible d'avoir un jeux complet de matrice de scel pour l'exercice, comme çà mes camarades et moi même utilisons le même comme les blasons, je sais pas de l'université par exemple sinon je craint fort qu'on doive usurper le scels d'autrui ou tout simplement déclarer forfait. Tout le monde n'a pas spécialement un jeux de matrice de sceaux attribué.

Enfin au besoin, je veux bien prêter les miens dans le cadre de l'exercice çà ne me dérange pas autant que mon oriflamme.


Elle réfléchit avant d'ajouter

Citation :
Vous êtes un artisan et vous prévenez le Roy de France que sa commande est prête.
Vous êtes un gueux et vous formulez une demande à votre Duc !

Dans ce cas-ci normalement nous ne devons pas mettre d'étendard, ni de sceaux on le fait quand même ? Car là pour le coup on transgresse les règles Héraldiques autant d'empire, que de France, que du Saint Siège.

Jason_de_Vissac. a écrit:
Marie-Clarence j'aimerai que vous cessiez d’ergoter au sujet de ce devoir. Nous avons tous compris que vous ne vouliez pas le faire. Mais cela n'est pas une raison pour donner haut et fort les réponses, car justement mettre ou nom un sceau sur vostre missive fait parti de l'exercice.
Les devoirs que j'ai reçu me viennent d'étudiants qui ont sut résoudre ce soucis. Donc pour moi le sujet est clos.

zephie a écrit:
Zephie  soupira....
bah si on peut plus poser de  question......et elle  sortit  de la salle ..

Iris001 a écrit:
Iris très occuper par son devoir a rendre écoute vaguement les autres parler , au bout d'un moment désespéré elle fini son devoir mais sait d'avance qu'elle aura une mauvaise note n'aillant pas l'instruction qu'il faut pour ce cours , peut importe elle est la pour apprendre et le professeur Jason expliquera par la suite comment ou et quoi faire si un jour elle devait écrire a des nobles .
Elle se lève et va déposé ses copies sur le bureaux  et retourne a sa place continuer le devoir sur l'arbre de mai

Jason_de_Vissac. a écrit:
Vous avez en main tout ce qu'il vous faut pour ce devoir. Il s'agit de donner le bon titre aux personnes à qui vous vous adressez. Nous avons vu ensembles ces différents titres, à vous de bien les associer. J'ai déjà deux devoirs dans mon bureaux qui sont justes, ce qui prouve que certaines personnes ont comprises la question posée.

Zéphie je n'ai jamais dis qu'on ne pouvais pas poser de questions, juste que parfois il faut aussi essayer de faire les choses et ne pas toujours être défaitiste.

zephie a écrit:
Zephie quand elle entendit  Jason  , n'était pas encore sortie  de la salle ?? et elle ne put  s'empêcher de répondre ...

Bah si  quand  on   pose  des questions..  vous nous  dites..
qu'on doit  cesser  d'ergoter sur  le  sujet...

C'est  trop difficile.. et mi j' veux   0   comme note .. comme ça j'vais pas  être  déçue..
et puis aussi.. j'aimais bien travailler avec Marie6clarence et   Maylodie...et  vous...
vous...



Zephie   soupira  profondément...


Vous m'avez  changé  de maison  au dernier moment pour que je recommence  tout...et

...elle soupira  à nouveau....j' saias même pas  pourquoi  en vrai..alors  là.. on est le  3 ..mai...
et je sais même pas  avec quelle maison  je travaille





Evenice06 a écrit:
Se demande si elle n'aurait pas mieux fait d'écouter son ami Jason au lieu de se laisser attendrir, parfois on croit bien faire et puis on se trompe totalement..
Alors elle s'approche de Zephie et la prend par la main, puis lui dit doucement....


- C'est de ma faute, Zephie, je vous ai vues tellement désemparées Arzhela et toi d'être séparées, que je suis allée demander à la Rectrice si elle voulait bien te changer de maison et de te laisser avec ton amie..
Je suis vraiment désolée si tu es perturbée à cause de ça.

Tu fais maintenant partie des Cigales, mais tu sais ça ne veut pas dire que tu ne peux pas travailler avec les personnes des autres maisons si tu en as envie..
D'ailleurs tu vois pendant les cours nous sommes tous mélangés.

zephie a écrit:
Zeph  fondit  en  larmes  et s'essuya  les  yeux comme elle put

Mais je sais  même pas  dans quelle maison je travaille.. et  demain il faut tout rendre  et j'ai rien fait.....et j'vais pas y arriver  de toutes  façons....

Je suis pas  en colère contre  vous... mais je sais plus où  je suis

Jason_de_Vissac. a écrit:
Non Eve c'est après moi qu'elle en a . J'ai demandé à ce que les clés lui soit retirées comme elle en a émis le souhait. Mais juste pour information Zephie il n'y a rien à rendre pour demain. Relisez vos notes au lieu de continuellement dire que vous n'y arriverez pas. Nous sommes ici pour apprendre et avoir une mauvaise note n'est pas un déshonneur.

Marie Clarence a écrit:
J'ergote ? Excusez moi professeur, je proposais juste des impressions de sceaux, tout le monde ne se ballade pas avec des matrices dans son sac et n'en a peut être pas forcement, tout le monde ne fait pas partie de l'église ou la noblesse !

Non mais hé ho quoi ! Elle fouilla dans son sac puis posa les siens.

Pour ceux qui n'ont pas de sceaux de couleurs, à vos utilisaions pour les lettres, vous avez mes tampons et .... a oui j'ai de la cire de couleur ici. Servez-vous, oriflammes avec.








Elle déposa le tout pour que chacun puisse les prendre au besoin pour le devoir

Et au cas où, ils s'appellent retour. Mais bon professeur c'est bien de demander un exercice mais pour le plaisir que les étudiants ne sont pas à courant, je ne comprend pas le principes. S'exercer c'est appliquer ce qui est vu ici pour le plaisir de mettre des mauvaises notes enfin comme vous jugez à votre souhait....je vais fout pour ne pas le faire.....

Elle avant tout entendu. Elle alla s'installer avant d'écrire

Spoiler:
 

Marie se leva et alla déposer les feuilles sur le bureau du professeur bien en vue

Voilllllà comme çà vous avez mon devoir professeur vu que je ne veux pas le faire.

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il regarda Marie-Clarence

Et quand je vous dis que je veux les devoir dans mon bureau en MP qu'est ce que vous ne comprenez pas ? Je vois que vous n'en faites qu'à vostre tête. Vous aviez décidée de faire un devoir ensemble et là vous affichez vos devoir aux yeux de tous. Maylodie et Iris m'ont rendues leurs devoirs et sont très bien arrivées à palier au fait qu'elles ne disposaient pas d'un jeu de sceaux ni d'écus.
Je suis là pour répondre au questions mais vous devez aussi faire des recherches par vous même.

Linoa a écrit:
Et suite à l'intervention en salle des professeurs et à un mot laissé à Sofio, Lin intervint directement en classe et ce qu'elle entendit ne lui plu pas mais alors pas du tout.

Le bonjour à tous, pour ceux ne me connaissant pas je suis Linoa, rectrice adjointe.
Apparemment il y a un soucis dans la classe de maintien, je vous demanderais à tous d'être patients et de faire ce qui est demandé dans la limite de vos possibilités, le temps que nous démêlions la situation avec la rectrice.
S'il y a des plaintes de quelque type que ce soit, merci de nous les faire parvenir à la rectrice ou moi-même.


Puis au Vissac, professeur Jason, n'oubliez pas que nous sommes là pour guider les étudiants et non les rabaisser comme je viens de l'entendre, si vous avez un soucis avec l'un de vos étudiants, il faut aussi nous faire remonter l'information, nous ne surveillons pas partout et tout le temps ce qu'il se passe dans chaque salle de l'université.
Merci d'avance et bonne continuation dans le cours.


Puis s'éclipse, espérant que sa venue commencerait à remettre les choses à leur place.

zephie a écrit:
Zeph regarda  le professeur  et baissa le regard



J'ai demandé  avant que je suis  dans le cours  de maintien...et  vous m'avez dit  de me débrouiller... alors  je me débrouillais et même que  ....Evenice elle  a  dit  que  c'est dommage....  et que   Jason il a dit .. en chuchotant  et  quand je me débrouille...  on  vient  m'appeler  et  je dois changer  de maison et là... moi je sais plus quoi je dois  faire ..et .. si je fais rien.. j'ai  0 ...  alors..   que .. Marie Clarence  et  Maylodie ..  elles pensaient que j'étaient avec elles.. et puis  non je suis plus  avec elles..etmême qie le professeur il a dit  ça


Citation :
Oui Evenice ça l'est peut être mais c'est un devoir. Arzhela va se retrouver seule, mais si vous regardez la composition des maisons elle ne sera pas la seule à être seule. Quant aux professeurs, ils ont tous une maison attribuée, et par exemple pour les Cigales vous avez Gabriel et sa soeur Elienore, Morphey, et Ouranos. Pour les PVP il y a Sofioqui j'en suis certain va participer. Zephie peut pour les Quatrevents demander à Eléanore la professeur de médecine.

Justement ce devoir est pour me montrer vostre façon d'agir en tant que meneur et organisateur d’événement.

Tu es absente Eve mais il y a d'autres présents chez les cigales, laisse là comme Zephie se débrouiller.
Citation :

Il lui sourit

Donc non vous ne pouvez travailler avec Arzhela et Evenice, mais en salle d'étude je vous ai noté qui allait travailler avec vous.

alors je me suis débrouillée  e t là..
je sais plus...
Il me dit que je dois peux  demander  de l'aide .. mais  si je demande  de l'aide.. .. je susi  pu meneur  
et j'ai une mauvaise  note..


Zephie soupira


Alors je sais  déjà que je vais avoir une mauvaise  note ... et puis les lettre.. je sais pas   faire. je sais  tout  juste lire .. et  Arzhela  .. c'est pareil..    [/b]( bon  ma Zeph est pas surdouée) ... alors  là aussi je vais avoir une mauvaise note ..  

Sinon je vous en ai parlé quand nous étions autours du buffet, vous allez devoir organiser une animation. Cette animation devra débuter le Jeudi 1 mai 1462.

Dans la salle d'à côté Salle de travail : L'Arbre de Mai j'ai tout installé pour que vous puissiez organiser cette animation.

Citation :Premier Travail Noté

Vous devrez construire dans les jardins l'arbre de Mai de vostre Maison, il devra donc y avoir 4 arbres.
Les étudiants vont offrir des branchages aux étudiantes où professeurs de leurs choix, ces dernières passeront les porter aux jardins près des arbres.
Vos arbres seront stylisés alors à vous de faire preuve d'imagination.
Vous devrez organiser un buffet. Attention, je ne veux aucun dessin, je veux voir le buffet (décrivez le RP) et les mets et boissons devront être de nostre époque. (Oubliez donc les bouteilles en plastiques, serviettes en papiers, et mets qui ne sont pas du XV ème siècle) Georgette vous aidera pour la cuisine, n'hésitez pas à vous rendre au réfectoire pour la rencontrer.
Vous allez être les organisateurs de cette animation qui prendra fin le 15 mai.
En plus du buffet, il faudra faire une affiche annonçant l'animation, des invitations à vos pairs et aux professeurs.
Et le 15 mai vous devrez avoir mit en place un bal.

Je vous noterai sur l'originalité, vostre esprit fédérateurs car il va falloir bouger toutes les maisons et là plus vous aurez de représentants mieux vous serez noté, et sur vos différentes affiches, invitations et différents buffets.


moi j'ai pas encore  commencé parce que j'y arrive pas..  les idées que j'ai  donné  elles  sont  nulles  et  dans .. pas longtemps  faut  avoir  fait les  invitations , le buffet,  l'affiche, la préparation de la salle, le bal... bah j'ay arrive pas  et qu'il faut  faire les lettres . J' suis allée   voir  Georgette... bah elle  est partie  dans les cuisines  et je l'ai pas  revue.. j'vais  pas courir  après elle dans les cuisines  quand même...J'étais une des premières à  demander ..  bah j'attends  toujours...

alors je voudrais pas qu'on me  dise  que j'ai pas  essayé.. j'ai esayé  plein  de   fois.. tout  pleins  de   fois..  et  rien  rien..rien...

Jason_de_Vissac. a écrit:
Sur les conseils de Sofio je vous laisse jusqu'au 16 mai au plus tard pour vostre devoir, et s'il vous plait donnez le moi en MP.
On fait tous des erreurs et moi le premiers.
Zephie Georgette n'a pas du entendre ta question, vas en cuisine la chercher, mais n'abandonne pas. Tu as des soucis d'écritures, je l'entends, donc tu viendra avec moi et me dictera tes lettres dans une salle à coté. Et saches que je ne mets pas de zéro, cet exercice est pour voir si tu as compris les différentes appellations.

Linoa a écrit:
AU FEUUUUUU!!

Se dit que peut être ne passerait elle pas inaperçue ainsi, quoique rien n'était moins sûr.
Soupire.

zephie a écrit:
Citation :
AU FEUUUUUU!!


Zephie  sursauta ..et  regarda  autour  d'elle Elle  ne vit aucune  flamme .... elle se tourna  vers  Sofio...e prononça

y a pas  de  feux....

Marie Clarence a écrit:
Bah le devoir il est sur votre bureau oui, j'ai pas mit de plis scellé d'accord, bon mais faut quand même y aller fort pour aller regarder sous vos yeux ma copies.

Après tout elle l'avait déposé sur son bureau et l'avait fait toute seul comme une grande.

Le devoir à été fait seul professeur, je viens de le faire devant vous à l'instant même.

Sur ce, elle se lève, récupère son devoir puis le met sous enveloppe, tant qu'à faire, elle le plie en petite petit petite papier puis lui fait couler un beau sceau bien épais sur le papier. Il l'a voulu son pli, il l'aura bien comme il faut. Elle se relève puis le redépose sur le bureau du professeur de toute façon c'est bien partit pour avoir une mauvaise note. Une Dame arriva çà devait être l'adjointe et Marie ne dit rien durant l'intervention.

Si l'homme était parfait, nous serions le Très-Haut.

Après l'intervention de Zephie, s'était tout ce qu'elle dit après tout pour s'excuser aussi à sa manière et pardonné aussi le professeur. Personne n'était parfait et pas elle non plus çà s'était sur et elle le savait très bien. Marie-Clarence s'était un ange dans le fond mais qui savait être aussi redoutable que la braise quand elle voulait. Tient on parle de braise ?

AU FEUUUUUU!!

Comment çà au feu ? Elle se retourne, Zephie dit qu'il y a pas le feu.

Peut être pas ici louloute, si une grande te dit au feu, on sort et parfois çà se voit pas mais çà sent peut être plus loin.

Elle se leva, prit ses affaires prête à déguerpir, survie oblige, si un petit con à mit le feu dans l'université ou la classe plus loin, elle allait pas se laisser roussir ici.

Très Haut Protège tes enfants ici présent,
Ne les abandonnez pas si les braises arrivent jusqu'à nous,
Et si part malheur un de nous venait à être rappeler auprès de vous,
Ne les envoyez pas dans l'enfer lunaire,
Ne laissez pas leur prières sans réponse quand ils vous imploreront,
Mais s'ils venaient à se tourner vers vous, je voudrais vous demander de soulager leurs souffrances,
Veuillez sur eux et bénissez les mon Dieu...


Tournant son chapelet avec sa médaille d'Aristote en or au bout, elle récita machinalement une prière à voie basse pour ne pas déranger les élèves sait on jamais il y avait peut être des agneaux égarés et hérétiques dans la classe. Mais au moins elle priait pour eux pour tous les protéger sans exception car même les cas désespérées avaient droit pour elle au salut bien que pour le moment elle n'en avait pas croisé, bénis soit le Très-Haut !

arzhela a écrit:
Arzhela releva la tête ,

voilà, le devoir demandé est fini , j' ai fait de mon mieux même si parfois  j' aurais préféré jouer

La fillette se leva et apporta son devoir sur le bureau du professeur Jason

Puis toute joyeuse elle reprit sa place, en pensant à l' arbre de mai

Iris001 a écrit:
Après avoir rendu son devoir Iris reprend ses notes , remet tout au propre ,lire et  relire que cela rentre bien dans sa tête ,et a la fin du cour le professeur lui rend son devoir déjà  corrigé et noté, elle  qui pensait rendre un brouillon elle n'en revient pas de sa note et toute sourire  regarde le professeur


Merci  professeur  ,je pensais pas avoir réussi   et loin de penser avoir une telle note


Heureuse du résultat elle ramasse sa copie ,et attend que tout le monde reçoivent leur note que le cours reprend

Résultat du premier cours


Jason_de_Vissac. a écrit:
Iris001 a écrit:
Iris dépose son devoir , après plusieurs recherche a la bibliothèque ou elle na rien trouvé , elle a fait au mieux sachant très bien qu'elle aura pas une bonne note mais ne voulais pas rendre page blanche , elle est la pour apprendre donc le professeur lui expliquera après surement ses erreurs


Vous êtes un artisan et vous prévenez le Roy de France que sa commande est prête
3,5/4

Montélimar le Jeudi 1 Mai 1462

Salut et Paix
Votre Majesté
Je me permet de vous envoyer sce pli vous annonçant que votre commande est fin prête ,
qu'un de vos serviteur peut passer quand bon vous semblera
Je vous prie de bien vouloir croire, mon altesse royale, en l'assurance de mes respectueuses
et honorables salutations.


Que le Très Haut vous Garde

Montélimar le Jeudi 1 Mai 1462

Iris


Vous êtes un gueux et vous formulez une demande à votre Duc ! 3/4


Montélimar le Jeudi 1 Mai 1462

Votre Grâce

Etant dans l'impossibilité de payer mes taxes pour les parcelles de champs que je vous loue
J'aimerai que vous m'accordiez une semaine suplémentaire
Je vous prie de croire, Monsieur le duc, en l'expression des mes plus respectueuses salutations.
Que le très Haut vous garde

Montélimar le Jeudi 1 Mai 1462
Iris

Vous êtes un noble et vous écrivez une lettre au prévôt en faisant une déclaration de la plus haute importance 3,5/4



Montélimar le 1 mai 1462

De nous Marquis Delarochevillage
A vous messire Lavalette


Suite a une missive reçu ce matin même je vous signale l'arrivé
imminente de brigands bien décidé a envahir notre belle ville

fait le 1mai 1462

Marquis Delarochevillage





Vous êtes un noble et vous faites une demande au hérault es généalogie s'occupant de vostre famille pour une annotation à vostre arbre généalogique. 2/4



Montélimar le 1mai 1462



De nous Pierre Roger Delavilla Comte de Montélimar
A vous messire Bernard Levent Donner le nom du Hérault soit Ingebruge, Mnémosyne ou Phylogène


Suite a un accident tragique mon cher fils Henry premier du rang nous a quitté
d'où l'envoie de cette missive pour que vous puissiez l'annoter sur mon arbre généalogique

Que le très Haut vous garde

fait à Montélimar le 1 mai 1462

Pierre Roger Delavilla Comte de Montélimar



Vous êtes Duc et vous vous adressez aux habitants de vostre Duché.
3/4



Montélimar le Jeudi 1 Mai 1462

De Nous, Henry Charles Delarosedesvents , Duc du Duché du Lyonnais-Dauphiné
A vous peuple de Duché du Lyonnais-Dauphiné tous ceux qui liront et se feront lire

je suis heureux de vous annoncez la baisse des impôts , et
de toute taxes sur les dorées du marché

fait à Montélimar le 1 mai 1462

Duc Delarosedesvent


Note du devoir : 17/20
Note de participation : 8/10
Note générale : 17/20

Excellent devoir et excellente participation continuez


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://criket01.forumactif.com
Iris
Iris
avatar

Messages : 2188
Date d'inscription : 23/07/2009
Age : 16
Localisation : Limoge

MessageSujet: Re: COURS DE MAINTIEN   Mer 21 Mai - 19:25

Marie Clarence a écrit:
Marie se retourna vers Iris l'écoutant puis vers le professeur.

Heu et les autres qui ont rendu n'ont pas droit à leur note professeur ?

Bien que vu combien elle l'emmerdait, elle était prête à parié que sa note autant que son devoir approximatif fait à l'invention et moyen du bord n'était pas reluisant.

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il sourit à Marie Clarence

Si si Marie tout le monde aura sa note mais ça prend du temps à corriger car je veux être impartial.

arzhela a écrit:
Bien qu'il n' est pas de bonnes manières de réclamer, Arzhela fit comme la grande

Je n' ai pas eu ma note non plus, Professeur Jason,


Quoique , pour des raisons évidentes, la fillette n' était pas très pressée de la connaitre

zephie a écrit:
Zephie  vint déposer  sa copie  et  retourna à sa place sans dire un mot.

arzhela a écrit:


En attendant les notes, il  se dégageait  un étrange silence  à la place d’ Arzhela
La petite était bizarrement assise sur son siège, toute penchée en avant , les  bras dissimulant   une espèce de truc à poil.

Personne ne pouvait voir sans se lever de son siège que la petite chose avec des poils , était tout simplement un petit chaton

La plume d’oie dans sa petite main,  la fillette  jouait silencieusement avec  le chaton, s’amusant à passer la plume  sur l’oreille pointue qui, par mécanisme, cillait.

La plume caressante passa le long du nez du jeune animal, puis doucement plana au-dessus d’ une des pattes , les  petites griffes alors  sortirent  devant la fillette, qui chuchota


Chuuuuttt !

Ajoutant une petite tape sur les griffes
Puis elle recommença, dans son coin,  sa distraction, en attendant les résultats

Evenice06 a écrit:
Le silence était revenu dans la salle, tout le monde attendait les notes.

Bonnes ou pas l'important était d'avoir fait ce qu'on pouvait et puis de toutes façons d'avoir appris pendant ce cours.
Une façon de dire les choses, un titre ou plusieurs d'ailleurs qu'on ignorait totalement, une bricole, un rien mais c'était un plus dans le petit panier des connaissances.
Et puis avoir fait connaissance également d'autres occupants de Belrupt, ça c'était important aussi, désormais lorsqu'on se croiserait dans les couloirs ou dans la vie à l'extérieur pourquoi pas, on saurait qui est qui et le souvenir de cette session reviendrait.

Son attention fut attirée par Arzhela tout à coup...
Mais qu'est ce qu'elle faisait la tête penchée? Elle dormait? non elle bougeait un peu, malade peut être?
Inquiète elle regarda plus attentivement et lui lança discrètement une petite boulette de papier en chuchotant


- Ca va??

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il avait corrigé toutes les copies des étudiants et les leur rendit.

Voilà donc vos devoirs. J'ai mis du temps c'est vrai mais j'ai rajouté avec la note de l'arbre de Mai qui était plus pour juger vostre réactivité; mais aussi vostre compréhension du sujet demandé.

Personne sauf Iris n'a compris l'arbre de Mai qui en fait est un échange de végétaux pour fêter l'arrivée des beaux jours. Sinon vos dessins étaient parfaits; même vous Zephie qui avez du comprendre à la fin qu'il faut demander l'aide des autres plutôt que de pleurer et se morfondre. J'ai confiance en vous pour la suite; mais il n'y auras plus de cours privés; de l'aide oui par contre et autant que vous  le voudrez.

Vos devoirs eux étaient parfaits dans la mesure où vous avez joué le jeu avec moi et êtes entrés dans la peau de personnages que vous n'êtes pas pour la plus part.

Ah pour Marie Clarence un gueux ne peut écrire car c'est un illettré et un artisan ne peut écrire au Roy de France. Qu'en pensez vous ?

Vous avez tous eut un soucis avec vos Héraults ès généalogie. Je vous en ai donné les noms, mais pourriez vous me donner leur catégorie alphabétique à chacun. Passez à la chapelle de l'héraulderie où demandez à Phylogène que vous connaissez tous. Je suis certain qu'elle vous répondra.
J'attends vos réponses orales avant lundi car nous aurons un nouveau sujet à traiter.

Evenice06 a écrit:
Ouvre des yeux grands comme des soucoupes, elle ne comprend pas du tout ce qu'explique Jason, alors elle demande simplement avec un grand sourire

-Jason je suis vraiment désolée mais je ne sais pas ce que tu veux dire là:


Citation :
Vous avez tous eut un soucis avec vos Héraults ès généalogie. Je vous en ai donné les noms, mais pourriez vous me donner leur catégorie alphabétique à chacun. Passez à la chapelle de l'héraulderie où demandez à Phylogène que vous connaissez tous. Je suis certain qu'elle vous répondra.


Quelle chapelle? Il y a une chapelle de l'herauderie à Belrupt?
Qui est Phylogene? Je ne connais pas de Phylogene...

maylodie a écrit:
Je suis d'accord avec Evenice, qui est Phylogene ?

Bon malgré qu'elle avait eu une bonne note à son devoir la question du prof restait un peu bizarre voir même tordu. Elle attendait l'explication car Mayl était dans le flou total là ..

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il vit qu'il leur parlait un langage étranger.

Vous aurez vos réponses là : La chapelle des Hérauts d'armes de France (forum 1)

arzhela a écrit:
Arzhela fut surprise par Eve, alors doucement elle lui dit

Chut ! Voilà le Professeur Jason qui arrive

Doucement elle remit le jeune chat dans sa besace et, comme une bonne élève, elle croisa les bras sur la table d’étude pour  écouter le maitre

Et si  Phylogène n’ était pas une personne ?

Elle en avait entendu parler,  en faisant ses recherches  pour faire  son devoir noté, elle réfléchit

Et si c’était le nom  donné à un groupe de hérauts la composant ?

Après , elle remit sa main dans sa besace, en attendant la suite, car elle n' en  connaissait pas assez pour développer d' avantage

Marie Clarence a écrit:
Elle eut un rictus et secoua la tête regardant le professeur

Faut remettre les choses en contexte professeur je n'ai pas dit qu'un gueux ne pouvait pas écrire, j'ai dit que la majorité non car outre gueux d'exception ayant reçu la chance d'avoir une éducation au monastère ou par professeurs et donc ne savent pas écrire. Beaucoup de monde dans la population ne sait pas écrire ! Vous vivez peut être dans un château mais parfois il faut sortir...

Non mais un peu de cohérence quand même, elle leva les yeux au ciel.

Un artisan quand il doit livrer, c'est commander souvent par les finances et les officiers en charges pour échanger, il ne va pas aller directement par le roy, il faut remettre ce que j'ai dit en contexte aussi. Alors oui si certains ont du culot c'est à vous de juger mais de là à me dire que ça ne vaut rien, je préfère rester terre à terre professeur.

Alors si votre seul bon plaisir professeur c'est de nous donner des devoirs sans instructions, sans lignes de conduite claire, où on apprend après qu'au lieu de faire pour du beurre avec un pseudo titre de duc, on nous demande un vrai héraut que peu connaisse, à nous de nous démerder pour vous, vous, prendre un malin plaisir à vous payer nos têtes dans nos corrections à charge de revanche. Moi je n'appelle pas çà de l'instruction, alors vous m'excuserez mais votre maintien en carton où après un temps d'apprentissage nous ne sommes nul part à part échanger des branches...Je m'en passerais volontiers.


Un sourire en coin, un clin d'œil, la religieuse se lève, dépose l'encrier fermé dans son sac et sa plume.

Bonne journée professeur !

Et à vous mes camarades également, que le Très-Haut vous bénisse !


Elle sortit ensuite de la classe en clapant la porte

Citation :
HRP : au cas où ^^ bon c'est le caractère de Marie mais pour le coup du gueux c'était vraiment pour la cohérence de RP de l'époque où effectivement à part les nobles et encore pas tous, très peu de personnes sont lettrées et du coup, je garde ma cohérence avec Marie qui pour elle peu de monde savent lire et écrire (exception des perso joués le considérant).
A oui quand à vos remarques d'orthographes.... c'est moi joueuse qui écrit et j'écris encore comme je veux et surtout comme je peux ! Je ne savais pas qu'on jouait ici pour faire l'Académie de France dans les lettres de nos perso, enfin maintenant c'est chose faites mais ce sera sans moi ! Sachant qu’en plus l’orthographe n’est pas codifiée à l’époque donc oui Foy avec un "y" et un "F" majuscule si je veux et en rouge aussi ! Je me doutes bien que s'était à charge de revanche de Marie-Clarence qui a un peu bousculé le cours mais quand même !
Sur ce avec vos mentalités à 2 euros, bon jeu sans moi.

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il écoute sa chipie et sourit

Et si damoiselle de Vissac vous cherchiez voir qui est Phylogène par exemple ? Et dites moi qui est vostre Hérault ès généalogie ?

Marie Clarence chacun a bien voulue se prêter à l'exercice sauf vous. Et les fautes de français d'autres professeurs les comptabilisent, pas moi. Vous allez vous venger soit je me doute comment. Mais je suis gentilhomme et j'attends, sauf que vostre mauvaise foi dans ce devoir était flagrante. Les commentaires de la lettre au Roy venaient de nostre rectrice.

Citation :
HRP : en tant que joueur sachez que ce devoir n'est pas de moi mais des précédents professeurs de Maintien. Mon perso ne vit pas dans un château et sur le jeu soyons cohérent les gens écrivent tous où trouvent à se faire aider pour le faire.
Sachez que ce n'est qu'un jeu.
Vous avez quitter l'équitation, je suppute que vous quittez le Maintien aussi.

arzhela a écrit:
Arzhela sourit au professeur

Je sais cela, car je me souviens de mon courrier pour ma demande

Porta sa petit main à sa bouche, pour rire, presque se moquer avec amusement

Et bien !l' héraut est Dame Elisabeth Stilton

Elle regarda le professeur Jason les yeux tous brillants de joie

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il acquiesce.

En effet c'est elle mais quel est son nom d'Hérault? Par exemple en Bourbonnais Auvergne Kami est Auvergne, en Alençon McLegrand est Alençon. Donc quel est le nom d' Dame Elisabeth Stilton ?

arzhela a écrit:
Cela se compliquait, alors elle dit ce qu’ elle savait,

Dame Stilson à la charge de poursuivant d’armes dans  le groupe Heraut ès généalogie appelé Phylogène , son nom  est Dame  Lusigny, mais je n’ en suis pas certaine professeur Jason, car en suivant la logique,  elle devrait être Dame du Bourbonnais-Auvergne.

Très attentive, elle pria pour en savoir plus, encore et toujours plus, alors elle laissa la parole à ceux qui savent

Jason_de_Vissac. a écrit:
Non Damoiselle, rien à voir et surtout elle n'est pas Auvergnate et n'est pas Phylogène. Il faut chercher là où je vous ai dit.

arzhela a écrit:
C' était mal connaitre Arzhela, elle aurait pu bouder et pleurnicher , mais au contraire, le caractère volontaire et curieux de la fillette, lui fit exaucer la demande du professeur Jason.

J' y vais regarder Professeur Jason, vous avez raison, je ne suis pas allée reprendre le livre, Je me suis simplement contentée de me rappeler de mémoire , ce que j' avais  appris dans des lectures antérieures , mais je vais de ce pas  parcourir à nouveau ce livre.

Lentement elle alla prendre le livre du " fofo numéro 1" , et commença à le feuilleter en silence.

zephie a écrit:
Zephie  ne  comprit  rien  du tout.. elle devait  classer  des gens par  ordre  alphabétique.. Elle  essayait  de se souvenir   quels  étaient le nom des  Hérauts  cités par le professeur


elle commença  à  feuilleter  et  nota


Citation :
Sylvestre de  A  à E
Phylogéne  de  F à M
Mnesomyne  N à  Z

[i]
Elle leva la  main  et  dit



Moi  j' suis   dans l'alcove  de  Mnesomyne


[/i]

Evenice06 a écrit:
Elle revient tout sourire vers la salle de classe après avoir visité la Chapelle en question.

- Je comprends mieux maintenant pourquoi je ne connaissais pas Phylogène, enfin la Phylogène qui s'occupe des G comme Guérande et que nous avons le grand honneur d'avoir à Belrupt!
Quelle surprise de la voir là bas! Curieusement elle n'avait pas sa batte à clous mais militait pour les ours et les renards empaillés. Laughing
Eh oui, son nom commence par un L et il finit par un A.

En effet, j'explique, le Grand Duché de Bretagne est une province totalement indépendante depuis la nuit des temps.
Bretagne a sa propre Hérauderie et nos titres reconnus par la France sont tout de même propres aux fiefs bretons.
Notre Phylogène pourrait s'appeler "Poissonargenté" mais non il s'appelle Bioul. Laughing

Voilà pourquoi ta question m'a laissée très perplexe, cher Jason, je commençais à me demander si je n'avais pas dormi pendant une partie de cours pour ne pas comprendre ce que tu souhaitais, pas ma faute, mais désolée tout de même..

J'ai eu la joie de voir aussi Ingeburge, pour qui j'ai le plus grand respect et que j'ai croisée à l'occasion de diverses cérémonies officielles, mais c'est une autre histoire....

Marie Clarence a écrit:
Elle se retourna avant de quitté la classe

Et bien sachez que je m'y suis prêté puisque le devoir à été rendu non ? Peut être que çà vient de la rectrice pour le Roy mais autant me dire d'avoir raison avec un "mais" et de pointer 0, question cohérence... le nul c'est erreur totale même si au final oui je m'en fiche un peu des points. Fin passons...Autant vous êtes là pour faire apprendre pas vous et pas un ancien professeur, c'est vous le professeur ici. A oui juste les fautes j'en ai pas parler ...A bon ? En tout cas ce n'est pas ce que vous avez mentionner sur ma copie et me venger ?

Elle eu un rictus et le défia des yeux.

Là vous devenez pitoyable professeur m'avez vous bien regarder ? M'avez vous bien regarder ? Je ne pense pas ! Je suis une sœur, une religieuse, la vengeance est une bassesse et vers le chemin du sans-nom. Je vous prierais de ne point m'insulter, ni me diffamer une fois de plus ! Alors autant est ce peut être vos méthodes autant ce n'est pas les miennes. Certes je prierais beaucoup pour la paix des âmes et la rédemption mais je ne vois même pas de quoi vous parlez en soi disant vengeance basse et perfide. Et puis de toute façon, le Très-Haut voit tout,entend tout et sait tout ce n'est pas à moi qu'il faut rendre des comptes.

Donc je disais ? A oui, bonne journée peut être nous reverrons nous un jours.


Se venger ? C'était la meilleur, elle n'y avait même pas pensé d'ailleurs. Mais pour qui le prenait t'elle ? Oui parfois comme toute âme elle rageait un peu de sa bonté d'âme passait vite au dessus et prierais comme toute religieuse pieuse. Elle l'avait fait aussi pour sa profs d'équitation et devant elle en face également mais après tout ce n'était pas de la faute à Marie si le Très-Haut avait rappelé auprès de lui la professeur et Marie n'avais jamais d'ailleurs plus revue la pauvre femme ni entendue. Mais bon comme on se le disais souvent dans son milieu : "Les Voix du Très-Haut sont impénétrable" et c'était bien vrai. Dans d'autres civilisations on appelait çà aussi retour de karma et pour Marie toute balance se rééquilibrait un jour sans même qu'on ai besoin de bouger.

Elle tourna les talons pour définitivement quitter la classe.


Citation :
HRP : et bah pour mon perso, le votre vit dans un château qu'est ce qu'elle en sait xD Vous êtes prof de maintien et noble donc pour elle s'était une petite conclusion erroné certes mais de elle, c'est pas à moi qu'il faut dire çà mais Jason à Marie. Je reste cohérente vis à vis de l'époque donc outre les PJ, il y a l'ensemble de la population PNJ mais bon je vais pas faire un débat d'histoire sur la cohérence d'époque et d'écriture. Je sais bien que ce n'est qu'un jeu justement et je joue maintenant bon faut pas exagérer non plus sur les remarques d'orthographes sur un courrier écrit par joueurs lol . Un peu de respect quand même, même si c'est un jeu bien entendu et on s'amuse;). Sinon je ne me serais jamais permise une remarque hrp et pour la cohérence.

Alors l'apologie de l'équitation, heu le rapport ? Franchement ce n'est pas parce que mon perso à un soucis avec un prof qu'elle se prends le choux avec tous, c'est au cas par cas et à la personne. Dans les rp religions croyez moi, on en voit défiler des profs et çà passe comme un charme avec ma sulfureuse xD Et yes je fais quitté Marie, ce n'est pas moi vraiment qui quitte. Mais d'un cours à l'autre çà n'a vraiment rien à voir c'est juste qu'elle à prit sur elle mais ne peut plus supporter la façon dont elle est traitée par Jason et moi sincèrement autant au début je m'amuse à charrier un peu votre perso, surtout le coup d'Eusias j'ai sauté dedans à deux pieds joints vu la grosse perche tendue hihi ^^. Quand je lui ai fait quitter équitation, c'est purement rp sur ses principes à elle pour garder ma cohérence en tant que joueuse avec mon personnage bien que le cours moi j'aimais bien sincèrement autant ici, quand on me passe dans les remarques visant le joueur, bref ici j'ai double raison donc c'est stop.

arzhela a écrit:
la fillette releva la tête de son livre, et sourit à Eve qui venait de la guider sur sa recherche


oui j' ai vu et lu ces passages de dame  Ingeburge , c' est ici

elle pointa du doigt le passage inscrits sur le livre


( tes problemes HRP  et ton mélange avec ton personnage, ne nous regarde pas joueuse du perso marie Clarence , je te demande de ne pas troubler notre jeu , merci d' avance et gros bisous)

Evenice06 a écrit:
Se penche vers Arzhela et lui chuchote

- Ton nom commence par la lettre V, peut être ce sera Mnemosyne pour toi si j'ai bien compris, mais peut être pas après tout...Tu en penses quoi toi?
Attendons les explications de ton papa ce sera plus sûr je crois.. En tout cas je suis très contente j'aurais appris plein de choses pendant ce cours..


[hrp] Je rajoute que par respect pour les autres ce règlement de compte aurait dû être fait par mp LJD..
Quant à Marie Clarence il me semble que du fait de son état de religieuse, la pondération aurait dû être de mise et ne pas oublier le respect du à un professeur, surtout dans un cours de maintien et de bonnes manières.[/hrp]

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il sourit à Zephie.

Bravo Zephie je savais que vous y arriveriez car j'ai confiance en vous, et en plus la première à me donner la bonne réponse. Alors Arzhela une petite idée ? Et bien vostre hérault ès généalogie est bien Mnésmogyne aussi comme Phylogène est celui d'Eve et Mélodie aura Sylvestre.

Félicitation à tous.


Avez vous des questions avant que nous passions à la suite?





Citation :
HRP LJD MC désolé mais j'ai mélangé RP HRP avec votre message. Je m'adressais au pantin et non au JD que je ne connais pas.


zephie a écrit:
Zephie  soupira,  elle  en  avait  des  questions,  mais de peur  de  ne pas  comprendre  et  de  se  remettre   une  nouvelle  fois   à pleurer, et  de  voir  sa note  diminuer  par deux, elle  n'osa pas. Elle ne  devait pas  pleurer, c'était  primordial.

Elle  secoua la  tête  et  se  remit  à prendre des  notes.

Evenice06 a écrit:
Grand sourire à Jason et aux petiotes.

Pas d'autre question pour moi, je te remercie..Wink

arzhela a écrit:
après la réponse soufflée par Eve, Arzela la remercia, discrètement, par un signe de la tête, puis , elle remit le libre dans la bibliothèque

Non , professeur Jason pas de question pour moi.

zephie a écrit:
Zephie  sourit à Evenice  et se pencha  vers elle


On la  commence  quand la  fête  de l'arbre de May ?

arzhela a écrit:
Arzhela sourit à Zephie en lui murmurant:

Mais Zéphie, l' Arbre de mai était un devoir, et  il a été noté avec notre premier devoir écrit, donc la fête! c' était un exercice; de présentation, de création et de communication, mais on peut faire la fête , cela serait amusant.

zephie a écrit:
Zephie  regarda  Arzhela  et  hocha la  tête. Elle ne comprenait pas pourquoi elle avait du prévenir tout le monde  d'une  fête qui ne se ferait pas. Maintenant, elle devrait  recommencer le travail en sens inverse pour leur dire que tout cela n'était qu'un exercice.
Elle espérait que les autres maisons n'auraient pas préparées de buffet, sinon  toute la nourriture aurait été  gâchée.

Zeph  nota  sur un coin  de son parchemin


Citation :
prévenir tout le monde
retirer les affiches
remettre les tables là où elles étaient
retirer  toutes les bandelettes de l'arbre
Prévenir Georgette de  rien préparer

Elle soupira  déçue. Tout ce travail pour rien....

Evenice06 a écrit:
Regarde les deux petiotes avec tendresse...

- Bien sûr que ça faisait partie du devoir afin de voir si nous savions organiser un événement, faire venir les autres vers nous, rassembler..

Mais pourquoi s'arrêter la, qui nous empêche de la faire cette fête dans les jardins?

On va pas s'arrêter en si bon chemin, tout le monde est prévenu, reste juste à installer les tables, les décorer avec les fleurs et les branches que nous avons, aller faire les yeux doux à Georgette pour les petits fours, aller cueillir des fruits, demander à Jason et Nicolas de sortir des bouteilles de leurs réserves etc...etc..

Avec un coup de chance, on va bien réussir à trouver un chanteur ou un conteur parmi les belruptiens, peut être un magicien qui sait?
Et vêtues de vos plus beaux atours vous serez les hôtesses pour accueillir tout le monde..
Qu'est ce que vous en dites jolies demoiselles?  Laughing

zephie a écrit:
Zephie  releva les  yeux  vers  Evenice

Moi j'veux  bien préparer les  tables..  et  .. je sais pas.. mais Georgette....j' crois pas qu'elle veut me  voir  encore.. Elle fronça son nez, ses yeux se remplissant  de larmes à nouveau en pensant à sa  bêtise, les retenant  avec la plus grande difficulté.


J' préfère pas  venir   dans la cuisine...

Evenice06 a écrit:
Tend un mouchoir à Zephie

- Petite chérie, va falloir arriver à ne plus tout prendre au tragique tu sais, sinon tu vas être malheureuse toute ta vie.
Tu es belle comme un cœur, avec un sourire craquant et des yeux magnifiques!
Si tu pleures tout le temps tu vas devenir ridée comme une vieille pomme avant l'âge

Alors essuie tes yeux, mouche ton nez, fais nous un grand sourire et pense que la vie est belle, que tu ne fais que la commencer et qu'elle sera comme tu te la feras toi, pas les autres juste toi!
D'accord?

Alors, pour Georgette on va y aller toutes les trois, nous lui ferons un gros bisou chacune, même qu'on va lui apporter un bouquet de fleurs tiens!
On doit pas lui en amener souvent je suis sûre et ça lui fera plaisir.
Après ça je serais étonnée qu'elle ne nous fasse pas ses merveilleuses gourmandises.

Allez au travail les filles pour la prochaine leçon de maintien, on écoute et on réfléchit.
On s'occupe des fleurs et de Georgette juste après.

zephie a écrit:
Zephie prend le mouchoir

j 'pleure pas  mais j' s'rais plus... rassurée  si..j'vais pas  voir  Georgette.  J'aime pas  quand les gens ils crient.. et  encore moins quand c'est  moi.. Je sais  que je le mérite... mais.. j' veux  bien cueillir le bouquet de fleurs pour elle

La jeune fille  se  mouche et s'essuie les yeux.

j'ai trop peur  d'aller  voir  Georgette...

arzhela a écrit:
Très tendrement elle expliqua à  Zéphie

Copine, faut pas t’inquiéter pour Gégette, moi aussi je me suis faite attraper,  en voulant jouer à la cuisinière et regardes qu’en ai-je gardée ?

Lui montre sa figure et avec ses deux index, elle étire  sa bouche à partir des commissures, et lui présente  ses lèvres en forme de sourire.

Tu vois ?  j’en ai gardé ce sourire, et  suite  à cet échange ou je l’ avoue je me suis faite gronder, j’ en ai appris la leçon de…

Ses yeux cherchèrent l’attention de Zéphir

La leçon ! De ne plus, jamais, faire des choses de grand, s’en demander  la permission avant.
Tu te rends compte, j’ai eu de la chance, une seconde chance,  de  montrer combien je suis une petite fille sage et non une petite souillon.


Posant ses mains sur la table d’étude, elle regarda sa besace, puis d’un air languissant, elle dit à Eve

Je veux bien, moi, vous suivre, mais pas tout de suite

zephie a écrit:
Zephie  haussa les épaules. Arzhela  n'avait  pas  du  voir  la cuisinière aussi en colère  qu'elle l'avait  vu. Forcément  ce n'était pas  la  même   bêtise. La  sienne   était  beaucoup plus  innocente  que voler..  Voler  était  réprimer  par la  loy..et  elle méritait  les  geôles... elle le  savait. Elle  avait  de la  chance  que Georgette  ne fut pas plus méchante... mais de là  à aller lui demander  quelque  chose...

Elle répondit


d'accord.

maylodie a écrit:
Mayl tilta sur la conversation des filles concernant l'Arbre de Mai et se mit à froncer des sourcils quand elle comprit que tout ce travail fait, même si elle n'avait pas fait grand chose n'avait servit de noter pour leur organisation.

C'est à ce moment là qu'elle pensait que certain n'était pas assez organiser voir expliciter parce que pour les élèves qui s'étaient donné un mal de chien à organiser une fête qui n'aurait pas lui finalement c'était du temps gâcher ..

Enfin on lui avait prévenu concernant le prof de ce cour, elle allait devoir patienter jusqu'à la fin de la session, bon son père ne l’en voudrait pas si elle arrêtait le cour de maintien.

En attendant de méditer sur la question, elle écouta la suite du cours.

Iris001 a écrit:
Iris écoute mais ne comprend plus grand chose ,elle laisse les autres répondre peut être qu'elle comprendra la question du professer comme cela

Evenice06 a écrit:
Elle voit Iris et Maylodie songeuses, elle s'approche d'elles et leur dit en riant

- Heyy les filles, on ne sera pas trop de toutes pour que ce soit une belle fête...
Qui veut s'occuper des tables? qui veut chercher un chanteur ou un conteur ou autre?
Avez vous des idées de jeux?
Quelle est votre passe temps favori? la peinture? la sculpture? la couture? la lecture?
On va trouver à occuper tout le monde vous savez..

Bien sûr en attendant il faut laisser notre Prof nous exposer sa prochaine leçon... Mais réfléchissez et on se retrouve dans les jardins pour s'organiser.. ca vous va?

Iris001 a écrit:
Iris dans ses pensées revient a la réalité quand elle entend Eve parler de fête

Eve a écrit:
Qui veut s'occuper des tables? qui veut chercher un chanteur ou un conteur ou autre?
Avez vous des idées de jeux?

Iris sourit et la regarde ,

J'ai déjà tout préparer petit plat dans les grands, fûts pour se donner les joues rouges  et savoir chanter .....sourire.......l'estrade est la pour accueillir qui voudrait  par sa belle voix nous faire danser

Elle se lève tout en disant cela et commence a faire quelque pas chassés dans la salle de cours  

Evenice06 a écrit:
Admire en souriant les pas de danse improvisés d'Iris et applaudit!

- Ouiiiii...bravo Iris....c'est tout à fait ça...
Tu veux bien regarder où on pourrait s'installer dans les jardins? Choisis l'endroit et on te suit tout de suite après un passage à côté pour la suite du cours, ça te va?

En attendant de goûter à toutes ces bonnes choses que tu as prévues, allons nourrir nos connaissances en maintien. Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://criket01.forumactif.com
Iris
Iris
avatar

Messages : 2188
Date d'inscription : 23/07/2009
Age : 16
Localisation : Limoge

MessageSujet: Re: COURS DE MAINTIEN   Jeu 22 Mai - 10:07

Les repas au XV eme siècle

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il prépara la classe pour le cour suivant qui allait compléter la fin du précédent.

Il afficha un parchemin


Donnez moi vostre idée des repas au XV ème siècle.

zephie a écrit:
Zephie  leva la main.   Elle  avait  bien   une  idée ,  son repas  préféré   et  celui  qu'elle  détestait


Des  crêpes .....et   après  de la  soupe  de  petit pois.


[/color]
Iris001 a écrit:
Elle s'installe au nouveau cours de maintien au moment ou le professer pose la question

Jason_de_Vissac. a écrit:
Donnez moi vostre idée des repas au XV ème siècle.

Elle cherche dans ses notes et retrouve un menu qu'elle a trouvé dans un livre en faisant des recherche pour la fête de l'arbre ,elle se lève et dit


Quelques Recettes du 15ème Siècle que j'ai noté
Tortilla au guacamole
Langoustines à la crème de poivrons
Pommes de terre


mais on voit aussi beaucoup de maïs, le tapioca, les patates douces, les pommes de terre, divers haricots, les poivrons verts et rouges, les tomates, l’arachide, les noix de pécan, l’avocat, l’ananas, le cacao, le poivre de Jamaïque, la vanille et les dindes

Puis se rassoit ,et laisse parler ses camarades de classe[/color]


arzhela a écrit:
Les plats annoncés par Iris réveillèrent la gourmande

Du pâté de bêtes sauvages avec des épices et de la graisse à étaler sur des  grosses tranches de pain, de la marmelade de fruits, des galettes d’avoines  avec du miel et des amandes, de la bouillie de châtaignes

Arzhela sourit

Evenice06 a écrit:
Elle en avait l'eau à la bouche..

- Moi je connais le pain perdu et puis les tartes...
Ben oui je suis très gourmande, que du sucré, le dessert quoi !!
Ah et puis le nougat...mmmmm, celui qui fond dans la bouche....

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il écouta chacune des réponses données puis répondit à son tour.

Je vois que vous avez plein d'idées passionnantes. Mais quelques une sont fausses hélas.

Iris a écrit:
Tortilla au guacamole
Langoustines à la crème de poivrons
Pommes de terre et épis de maïs vapeur
Crème catalane chocolat-vanille et rondelles d’ananas

Iris, tout ce que vous me citez n'est pas consommé en France, et les aliments sont soit bouillis soit rôtis où cuits au four du village pour le pain.
Evenice ne parlons pas desserts mais de boute hors. Pas de pain perdue il est trop précieux, et on parle de tourtes.
En fait un repas est composé de plusieurs plats tous posés sur la table pour les gueux et sur des dessertes pour les nobles. A part pour les grands banquets on trouvera sur la table, fruits frais, charcuteries, viande et poissons, légumes bouillis ou au vinaigres et pour la fin du repas des boutes hors comme des dragées faites de noix , amandes ou raisins séchés enrobés de miel.

On mange sur des tranchoirs qui sont des tranches de pain rassis en général. Les gueux le partagent à deux et pas les nobles, les premiers mordent dedans les seconds les distribuent ensuite aux pauvres

zephie a écrit:
Zephie   prit   des   notes. A  entendre  tout  cela,  son repas  préféré  était  bien  les  crêpes  de  Boulie :  la  viande,  les tourtes.. elle en  mangeait  mais  ce n'était pas ses  préférences.

Elle  n'oublia  aucun  mot  et  s'appliqua  à  écrire  le mieux possible.

Evenice06 a écrit:
Le cours a repris avec sérénité, elle prend des notes.

C'est noté pour le boute hors.
Il me semblait avoir lu dans un vieux grimoire qu'on faisait du pain perdu, mais j'ai du mal comprendre.

Il est vrai qu'il était un peu abimé ce vieux recueil de recettes tellement feuilleté par des cuisiniers ou futurs cuisiniers il avait bien souffert..

Iris001 a écrit:
Iris écoute les réponses données par les filles ,ainsi que celle du professeur ,et se rend compte qu'elle a bien fait une erreur de livre ,bon elle fera plus attention la prochaine fois , elle prend des notes

arzhela a écrit:
La plume à la main, Arzhela nota,  l’intervention  du  professeur Jason, sur une  feuille blanche

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il attendit qu'elles aient notés puis repris.

Si vous me parliez des usages à table tels que vous les connaissez? Je vous ai parlé du tranchoir mais que connaissez vous d'autre. N'ayez pas peur si vous vous trompez on arrangera ça.

Il fit un clin d’œil à Zephie qui s'appliquait

arzhela a écrit:
Arzhela se souvint, un jour à l’orphelinat, le protecteur de la chapelle, un seigneur bon et soucieux de la bonne vie du cloître, avait pour une bénédiction fait organiser un repas de fête pour ses jeunes orphelins

La fillette réfléchit avant de répondre à la question


En premier il faut rendre grâce au puissant en le remerciant par une prière pour sa volonté de nous accorder de la nourriture.

Il faut bien se tenir à table en restant silencieuse et en faisant attention aux autres , il n’ est pas bien de se servir du meilleur morceau, de faire du bruit avec sa bouche, de boire et de manger en même temps, et il est indispensable d' avoir une conversation amicale , pas dire de choses mauvaises surtout pour une dame.


Iris001 a écrit:
Iris lève la main une fois de plus ,sans trop être sur d'elle

on se sert des doigts, d'une cuillère et d'un couteau. Chaque convive (les dames également) porte sur lui un couteau presque en permanence , alors ne pas oublier de mettre pour se laver les doigts sur la table des bols remplis d'eau et offrez à vos invités des essuis main de tissus . Et on apporte en même temps sur la table plusieurs plats, variés, mélangez sucrés et salés, chauds et froids

zephie a écrit:
Zephie, élevée par Boulie, se rappelait les repas mémorables lorsqu'elle était arrivée chez elle. La jeune enfant ne voulait manger que des crêpes, ou des madeleines et rien d'autre, et il avait fallut que Boulie s'arme de ruse et de patience pour obtenir que La demoiselle daigne manger de tout. Elle leva la main à son tour

Il faut manger de tout, et pas faire de grimace. Il faut goûter à tout et aussi..



Elle réfléchit

On doit s' laver les mains avant qu'on mange parce que si on joue dans la terre, on va manger de la terre et pi aussi .. les enfants nous on mange tout au bout et on doit pas parler..

Evenice06 a écrit:
Je crois que pas mal de choses ont déjà été dites, je rajouterai qu'on ne mange qu'avec trois doigts.

J'avoue que du fait que ma famille était aisée,les serviteurs faisaient beaucoup de choses pour les convives comme couper la viande par exemple, viande qui était en abondance.

Mais je sais aussi que les moins favorisés ne mangeaient pas toujours à leur faim et venaient aux cuisines chercher les restes des repas.

arzhela a écrit:
Après avoir longuement réfléchi, la fillette posa des questions

Lors d’une réception, comment place t-on les invités ? Et est-ce, comme dans l’orphelinat, y va-t-il un couvert de mis, dans le cas ou une personne venait se présenter ?

Cela aurait pu suffire, mais elle rajouta

Et les troubadours, ils jouent de la musique, peut-on , alors , danser durant les repas ?

Elle grimaça

Car parfois, ce n’est pas toujours très bon, ce que l’on sert à manger.

Son petit sourire de chipie réapparut ,sur les derniers mots de sa phrase

Iris001 a écrit:
Assise a sa table Iris a remit toutes ses notes au propre ,elle attend la suite du cour les yeux dirigés vers la fenêtre elle regarde le jardin ,le calme de la classe laisse ses pensées voyager dans ce jardin tel un papillon qui passe de fleure en fleure , glisse sur l'herbe au pied du grand chêne qui la conduit près de la fontaine au milieu du parc , d'ou un arc en ciel mêlé au multitude de gouttelette remonte caresser le soleil ,ses doigts joue dans l'eau, le soleil réchauffe son visage ,elle ferme les yeux se laisse caresser par les rayons chauds d'un presque début d'été .

zephie a écrit:
Tout occupée à remettre ses notes au propre, elle n'avait pas vu le temps passer. C'est lorsqu'elle releva la tête qu'elle vit le professeur, et la moitié des élèves en train de s'endormir.
Un sourire aux lèvres, elle se mit à les dessiner.

Evenice06 a écrit:
Elle feuillette ses notes des cours précédents, ça commençait drôlement bien ce cours de maintien et elle y avait appris des tas de choses.
Et puis il avait suffi d'un petit caillou qui semblait tout doux d'apparence, mais était hélas! entouré de mousse vénéneuse, sur le chemin pour que tout devienne silence.

Elle fit un grand sourire à Jason, Arzhela, Zephie et Iris et puis pour rompre ce silence pesant elle lança..


- Et si on allait parler de tout ça dans les jardins, on demande des paniers à Georgette avec de quoi se nourrir et se désaltérer, on l'emmène avec nous parce que c'est une bien brave personne et puis on file dans les jardins, il y a un saule pleureur de toute beauté, le soleil est avec nous, et on oublie les esprits chagrins qui sont passés par là..
Qu'en dîtes vous?



Iris001 a écrit:
Iris sort d'un bon de ses rêveries quand Eve aussi se réveille et dit tout haut

Eve a écrit:
Et si on allait parler de tout ça dans les jardins, on demande des paniers à Georgette avec de quoi se nourrir et se désaltérer, on l'emmène avec nous parce que c'est une bien brave personne et puis on file dans les jardins, il y a un saule pleureur de toute beauté, le soleil est avec nous, et on oublie les esprits chagrins qui sont passés par là..
Qu'en dîtes vous?

Ooohhh oui professeur Jason allons y s'il vous plait........ sort un sourire d'ange pour le convaincre ........prendre le beau soleil ne vous fera pas de mal et en plus on doit avoir plein de chose encore a apprendre

Tout en disant cela Iris ramasse ses affaire et se lève déjà prête a sortir

Evenice06 a écrit:
Elle fait un clin d'oeil malicieux à Jason et à Iris, met ses affaires dans sa besace et lance aux petites et au professeur..

- Allez, hop! viens Jason, on va aller respirer un peu d'air pur et vous les filles entraînez le Prof et on y va tous en choeur et dans la bonne humeur!!! Ouf! enfin!!! En route Iris...

Jason_de_Vissac. a écrit:
Citation :
Ooohhh oui professeur Jason allons y s'il vous plait...

Il sourit en entendant Iris parler.

Je vois que vous avez toutes donné vostre avis alors oui vous allez aller au jardin et me ramener un plan du potager tel qu'il doit être fait pour avoir de quoi veiller à la bonne tenue d'une maison par une cuisinière.

Sinon avant d'aller voir le potager.

Dans nos maisons il n'existe pas de lieux permanent pour les repas. Ils sont servis dans la pièce commune où l'on va dresser une table faite de tréteaux sur lesquels sera posée une grosse planche de bois recouverte d'une longue nappe avec les pans qui tombent sur les cotés. Les convives se placent par ordre de bienséance suivant leur rang quand il s'agit de repas chez la noblesse, d'un banquet. Nous trouverons les tables montées en "U" avec sur la table du haut les personnes les plus importantes comme ducs, cardinaux, l'hôte de la maison puis sur chacune des tables en partant des places le plus près de la table d'honneurs pour les personnes de rangs importants mais inférieurs en descendant vers les enfants qui seront placés en bout de table. Les convives sont disposés à l’extérieur des tables, laissant ainsi vide l'espace central pour le service ainsi que le spectacle des troubadours qu'un seigneur offrira à ses invités lors d'un banquet.


Il est de bon ton dans les nobles maison d'arriver avec un peu de retard une quinzaine de minute environ, mais pas plus non plus, en aucun cas arriver en avance pour ne point surprendre les hôtes de maison à leurs toilettes.

Une fois installé à table chacun se lavera les mains dans une bassine d'eau agrémentée de pétales de roses qu'un serviteur présentera à chaque convive.


Les plat seront déposés par les serviteurs

Iris001 a écrit:
Iris besace sur l'épaule prend la main de zephie en passant suivit d'Eve et arzhela ainsi que le professeur qui les regarde sortir de la classe sans trop le laisser finir sa phrase peur qu'il change d'avis surement ,
Iris heureuse de cet entracte prend le couloir direction jardin

Evenice06 a écrit:
Elle agrippe la main d'Arzhela et suit Iris et Zephie d'un pas décidé...S'il veut un peu d’hypocras le Prof a intérêt à suivre car la provision est dans sa besace avec tout ce qui lui est nécessaire pour son métier et le quotidien.
Et une fois dans les jardins, pas sûr que les 4 filles reviennent!!!Laughing
Après tout la discussion sur les potagers peut se poursuivre sous le saule pleureur...!!!Il y fera meilleur!

arzhela a écrit:
Très attentive à ce que disait le professeur, Arzhela nota rapidement sur son papier




Quand elle eut fini d’ écrire , Eve l’ attrapa par la main pour aller vers le réfectoire

Quelle bonne idée! dit la fillette qui la suivit

zephie a écrit:
Zephie courut au potager et dessina ce qu'elle vit. Aussitôt dit aussitôt fat, elle déposa son dessin devant le professeur.



Là le 1 c'est le raifort.. et on le met pour les reins.. et aussi on l'utilise dans les potées ( cela rappelle le goùut de la moutarde) et pi là le 2 c'est de la sauge officinale, ça donne des aromes à la cuisine, et là le 3 c'est du romarin et le 4 c'est de l'absinthe..


Alors dans le potager.. toutes les plantes elles sont comme ça .. mais y a aussi

- La tanaisie
La tanaisie est aussi appelée "herbe aux vers", au Moyen âge on utilisait les graines en infusion en tant que vermifuge mais également pour leurs propriétés toniques. Aujourd'hui, les feuilles de tanaisie parfument les crèmes, desserts et liqueurs.

_ Rue fétide Rue des jardins
La rue était utilisée dans le cloître pour ses vertus anti-aphrodisiaques !!! Elle dégage un parfum très particulier qui fait fuir les chats et les rongeurs de son entourage.

_ Euphore
L'euphorbe était très utilisée dans la médecine populaire comme remède contre les verrues.

_ Noisetier
Le noisetier était une plante très intéressante. Ses feuilles étaient utilisées contre les maux de dents et le poison. Les chatons (les fleurs jaunes) étaient préconisés contre l'amincissement !

- Fenouil
Plante du potager très facile mais aussi très décorative avec son feuillage vaporeux et son odeur anisée et sucrée, elle se mariera bien dans les massifs en arrière plan. Vous pouvez laisser sa floraison jaune s'épanouir à la fin de l'été et il se ressèmera ainsi abondamment.

- Marjolaine
Très connue dans les potagers et les jardins aromatiques, il faut penser que sa floraison tardive pourra égayer les parterres de fleurs jusqu'en octobre. D'autant plus que son feuillage persistant est un atout de plus pour vos massifs.

- Oseille vierge
Les larges feuilles vertes et acidulées sont délicieuses cuites, dans des potages ou des omelettes. Elles se préparent comme des épinards.


Elle reprit son souffle et continua

On trouve aussi

la lentille

le pois

le chou

L'ail

l'oignon

La laitue


Jason_de_Vissac. a écrit:
Il fut stupéfait du travail de Zephie

Bravo Zephie c'est tout à fait ce que je demandais, c'est vraiment de l'excellent travail. Et en plus tes dessins sont vraiment magnifique. Nous allons attendre de voir le travail des autres.

Il lui sourit.

Evenice06 a écrit:
Alors là, elle est bouche bée...
Le travail fait par Zephie est magnifique, bien expliqué et très imagé..Elle fait un clin d'oeil à Jason...Ca y est la petite a repris le dessus...elles est ravie..


- Que rajouter à tout ceci?

Peut être dire que le potager comporte en général neuf carrés, neuf comme trois fois trois, réunis autour d'un puits ou d'une fontaine et que potager vient de "potage" qui désigne les aliments cuits en pots.
Les plus beaux sont sans doute ceux entretenus par des religieux, les moines ont une patience infinie pour les potagers.



On y produit de nombreux condiments et aromates qui remplacent, chez les pauvres, les épices des tables des riches. Essentiellement l'ail, de même que la moutarde et le raifort comme le dit Zephie.
Ensuite on on y trouve en plus de ce qu'a déjà cité la petiote la coriandre, l’aneth et aussi le thym, la sarriette, le basilic.

zephie a écrit:
Zephie regarda Jason pleine d'appréhension et compris à son sourire que cette fois ci elle ne s'était pas trompée. Elle poussa un soupir de soulagement et retourna à sa place.

Tout aussi sérieusement, elle savait qu'elle devait absolument rattraper sa mauvaise note, elle se concentra et prit des notes consciencieusement.

Jason_de_Vissac. a écrit:
Pour en revenir au service à table.

Le service des mets est une parade bien ordonnée, un art, pratiqué dans toute maison argentée , chez les gens du peuple, on mange souvent dans le même récipient qui a servi à cuisiner.

On fonctionne selon un type de service appelé « à la française », dans lequel tous les plats sont apportés sur la table en même temps.
Durant les très riches festins, cette théorie est tempérée par le fait que l'on ne peut tout simplement pas disposer ensemble sur la table les trop nombreux plats.
On apporte donc tous ensemble les divers plats d'une même catégorie.

Un repas se découpe en effet selon plusieurs mets, ou assiettes, qui sont différents services.
Entre les mets, sont présentés des entremets, qui sont des interludes variés, pouvant prendre la forme de préparations culinaires aussi bien que de petites pièces de théâtre, de lecture de poèmes, de montre d'animaux sauvages.
Le nombre de mets est extrêmement extensible, il peut aller de trois à douze !


Il afficha un plan pour donner un exemple de service des mets.

Citation :
HIÉRARCHIE DES SERVICES

En général, les mets sont distribués autour du service du rôt (pièce de viande rôtie), qui est le met central du repas.

L'organisation d'un repas est fait dans l' ordre suivant :

1 er service : mise en bouche ou assiette de table, constituée de vin, et de petites bouchées (petits morceaux de lard fumé, morceaux de pommes, pain rôtis)

2 ème service : les soupes, comprises comme des préparations liquides, faites de bouillon.

3 ème service : les potages, préparations de viandes ou de légumes cuisinées dans un pot,
et qui ont donc plutôt la forme d'un ragoût.

4 ème service : Les poissons de mer ou d'eau douce

5 ème service : Le Rot, la pièce de viande rôtie constitue donc souvent le 4e ou 5e mets .
Elle est en général copieuse, originale, et spectaculaire. Cela peut être un faisan ou un cygne avec son plumage où bien un cochon de lait entier.

6 ème service : La desserte, pour clore le repas, et qui peut être un service de plats sucrés.


7 ème service : l' issue et/ou un boute-hors, service qui, littéralement, invite les convives
à se retirer de table (boute dehors).
Ce dernier mets enfin consiste toujours en un vin sucré, accompagné d'épices
et de douceurs, qui aident à la digestion.
Il peut se prendre dans les appartements privés, une fois que chacun a quitté
la table pour se retirer dans sa chambre par exemple.

Au milieu de cette succession de mets, chacun comprenant plusieurs plats différents, sont placés les entremets, à n'importe quel moment.

Vous pouvez voir qu'il y aura plusieurs mets servis dans chaque service, ils vont être déposés devant les convives qui se serviront ainsi de ce qui ce trouve face à eux, on ne fait pas circuler les plats, les convives ne mangeront pas tous le même chose. Les mets solides sont déposés du plat sur un tranchoir ou une tranche de pain épaisse. Chez les gens aisés on ne mord pas dans le pain qui en fin de repas est donné aux pauvres après que les serviteurs y aient pris leurs part.
On mange avec une cuillère, son propre couteau parfois on trouve dans certaines maison des fourchettes à 2 dents.
Les boissons sont servies dans des verres que l'on partage en général avec son voisin.

Comme vous l'avez dit on ne parle pas la bouche pleine, on ne boira pas avec la bouche pleine, on ne remet pas dans le plat un morceau que l'on aura déjà commencé à manger.

Voici deux exemples de repas avec quelques recettes qui pourraient vous êtres utiles.


Il distribua à chacune un parchemin.

Citation :
MENU 1 REPAS ou FESTIN

1er service : hypocras, tallemousse, petits pâtés,champignons en pâté.
2e service : roti de porc aux trois sauces, sauve verde, sauce cameline et aillée.

3e service : fromentée, porée blanche, galette de pois-chiche

4e service : clairet, blanc-manger, tailli de fruits secs.


Citation :
MENU 2 REPAS ou FESTIN

Avant Service
Clarée et Brochette de fruits secs

Premier service
Potage de courge au lait d'amande

Deuxième service
Salade d'oignon rôti
Escabèche de Taverne
Tourte de menues feuilles
Pâté de Gigot d'Agneau en pot
Selon le Ménagier de Paris

Troisième service
Chevreau de lait rôti, sauce dorée
Cormary au vin rouge
Champignons sautés aux épices
Purée de lentilles au safran

La Desserte
Mousse de pomme au lait d'amande
Croûte dorée
Taillis de fruits secs selon Taillevent
Poire au vin grec

Le Boute Hors
Calissons
Pâte de pommes aux épices
Orangeat
Vin d'Hypocras

Citation :
Quelques recettes

Hypocras :

L'hypocras est un vin dans lequel on a laissé macérer des épices et du miel. Vous pouvez trouver autant de recettes différentes que de personnes qui le préparent.
Nous vous proposons une recette assez originale puisqu'elle n'utilise pas la macération pour fixer les épices au vin mais la cuisson et une flambée

Ingrédients
•Une bouteille de vin rouge, de préférence sans tanin. Vous pouvez choisir tant des
Côtes-du-Rhône, du Côte de Duras ou du vin Corse. Nous vous conseillons plutôt un Corbière pour son faible coût et la qualité du résultat.
•3 grains de poivre ;
•2 bâtonnets de cannelle ;
•2 morceaux de macis (ou de la muscade en poudre) ;
•8 clous de girofle ;
•au moins 200 g de miel toutes fleurs ou de sapin ;
•un zeste d'un citron.

Préparation
•Mettre le vin dans une casserole et y verser tous les ingrédients ;
•laisser chauffer jusqu'à ce que la surface soit prise de remous ;
•écumer légèrement et faire flamber pendant une petite minute ;
•laisser refroidir puis filtrer le tout dans une bouteille et servir frais.

Claret :

Pour faire du clairet, c'est pareil, il suffit de remplacer le vin rouge par du vin blanc.
Pour les épices : canelle, gingembre, clous de girofle, baies roses et eau de rose
(à rajouter après la cuissson et le filtrage)

Talemousses

C'est en fait une tartelette garnie d'une pâte à chou.

Pour 8 talemousses,
1 pâte brisée,
20 cl d'eau,
50g de beurre,
70g de farine,
75g de fromage,
2 gros oeufs et un jaune pour dorer.

Coupez le fromage en dés.

Dans une casserole, mettez l'eau le beurre et une pincée de sel. Portez à ébullition.
Hors du feu, ajoutez la farine, mélangez énergiquement sur le feu avec une cuillère
en bois jusqu'à ce que la pâte se détache des parois de la casserole.

Ajoutez les oeufs à cette préparation un par un, hors du feu.
Ajoutez-y la moitié du fromage.

Foncez 8 moules à tartelette avec de la pâte brisée.
Garnissez-les d'une cuillère de l'appareil.
Parsemez le dessus de petits morceaux de fromage.

Dorez au jaune d'oeuf. Enfournez dans un un four préchauffé à 200°C pendant 15 à 20 minutes.


Champignons en pâté

300g de petits champignons, 50g de cantal rapé, 3cl d'huile, poudre fine (gingembre, cannelle, clous de girofle, maniguette et sucre), une pâte brisée.

Coupez les champignons, faites-les blanchir 3 minutes dans de l'eau bouillante. Egouttez-les bien. Mélangez les champignons avec le fromage, l'huile et les épices. Cela constitue la farce qui garnira des cercles de pâte brisée que l'on referme et que l'on dore.

On enfourne le tout à 200°C pendant 15 à 20 minutes.




Petits pâtés

On prépare une farce à partir de chair à saucisse, de mie de pain, d'ail, de persil, d'autres ingrédients qui peuvent vous sembler nécessaires (oignons, paprika...).
Ajoutez un oeuf pour la liaison.
Constituez des petits pâtés avec de la pâte brisée à partir de cette farce.
Enfournez, comme les Talemousses dans un four à 200°C pendant 15 à 20 minutes.



Sauce verde

40cl de verjus (ou du vin blanc avec un peu de jus de citron),
20g de persil plat,
5g de sauge,
2 cuillères de gingembre rapé,
20g de pain sec.

Mixez le pain puis ajoutez le persil, la sauge et le gingembre.
Continuez à mixer. Ajoutez enfin le verjus pour obtenir la consistance recherchée.


Sauce cameline

On la trouve aussi vendue en bouteille par les colporteurs
20cl de vin rouge,
5 cl de vinaigre,
20g de pain,
2càc de cannelle en poudre,
1càc de gingembre en poudre,
3 clous de girofle, 1/2 càc de maniguette,
1/2 càc de macis en poudre,
1 épi de poivre long, 1 ou 2 càc de sucre.

Laissez macérer les épices dans le mélange vin-vinaigre aui moins une heure. Filtrez.

Faites griller le pain, coupez-le en petits dés que vous mixez avec le vin.
On peut la faire cuire pour mieux la lisser.

Salez. On peut sucrer la sauce.

Aillée

60g de cerneaux de noix, 40g d'ail épluché, 40g de mie de pain, une pincée de sel.

Faites tremper la mie de pain dans de l'eau (ou dans du bouillon si vous avez fait
cuire de la viande ou du poisson avant).

Mixez le pain, l'ail et les cerneaux.
Selon la consistance que vous recherchez, vous pouvez ajouter un peu d'eau.


Fromentée.

Faire bouillir à l’eau 200g de blé ou de froment mondé, jusqu’à ce qu’il soit bien tendre. Egoutter et laisser un peu refroidir.
Mélanger alors un demi litre de lait de vache entier et quatre jaunes d’œufs.
Soupoudrer d‘un mélange de 2 cuillers à soupe de sucre roux, un peu de gingembre,
une pointe de safran et une pincée de sel.
Étaler le tout dans un plat allant au four
et cuire une demi heure. La fromentée se présente comme une sorte de galette.



Porée blanche

Une recette là encore très répandue. On la trouve souvent accompagnée de lard.
On peut la faire avec du lait et de la mie de pain ou avec du lait d'amande.

Normalement on n'utilise que le blanc du poireau pour obtenir une porée bien blanche.

3 ou 4 poireaux, 150g d'oignons, du beurre, 30 à 50cl de lait d'amande.

Epluchez et coupez les légumes. Faites revenir les oignons.
Ajoutez les poireaux avec une grosse noix de beurre.
Couvrez et laissez cuire un quart d'heure en faisant attention à ce que ça n'attache pas.

Ajoutez du lait d'amande selon votre goût.
Laissez cuire encore jusqu'à ce que le poireau soit parfaitement fondant.

Mixez le tout pour obtenir une purée lisse.

Vous pouvez ajouter de la pudre d'amande si vous trouvez que le goût de l'amande
n'est pas assez prononcé.


Blanc-manger

Le blanc manger . Un grand classique.
On le fait à partir de bouillon et d'amandes, le bouillon jouant le rôle de la gélatine
pour gélifier le tout.
Il peut être salé ou sucré.

40cl de lait,
15cl de crème,
125g de poudre d'amandes,
75g de sucre,



Versez 20cl de lait, la crème et la poudre d'amande dans une casserole.
Faites chauffer à petit feu jusqu'à ce que cela prenne de la consistance.
Ajoutez le sucre et continuez de mélanger.

Hors du feu, ajoutez le lait.
Mélangez bien jusqu'à ce que l'appareil soit homogène.
Versez la pâte dans un moulé légèrement huilé.
Laissez-la refroidir à température ambiante puis mettez-la au frais.

Taillis

C'est une sorte de cake où la farine serait remplacée par du pain.

25cl de lait d'amandes,
25g de sucre,
1 ou 2 oeufs,
170g de pain rassis,
40g de raisins secs,
30g de figues sèches
30g de dattes,
40g d'amandes mondées,
1 pomme, de la canelle.

Coupez les figues, ôtez les noyaux des dattes, épluchez et rapez la pomme.
Broyez le pain.

Battez les oeufs avec le sucre. Ajoutez les fruits, le pain sec puis le lait d'amandes. Mélangez. Ajoutez la cannelle.

Versez dans un moule à cake. Enfournez à 180° pendant une heure

Voilà pour les repas. Avez vous des questions ?

Iris001 a écrit:
Iris termine son devoir et vient le montrer au professeur Jason

dans le potage on peut trouver épinards, arroches, persil, salades,plantes aromatiques plantes à gousse dont les graines sont comestibles, telles les lentilles, les pois chiches, les pois, les fèves, qui étaient les aliments de base


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://criket01.forumactif.com
Iris
Iris
avatar

Messages : 2188
Date d'inscription : 23/07/2009
Age : 16
Localisation : Limoge

MessageSujet: Re: COURS DE MAINTIEN   Ven 27 Juin - 11:53

arzhela a écrit:
Avec un grand sourire elle félicita  Zephir

Bravo Zephir ,  tu as fait un bon travail

Puis elle s’ appliqua à la réalisation du plan de potager, prenant la  règle pour faire de beaux traits bien droits et en badigeonnant le tout en vert

Arzhela mit un certain temps avant de présenter son travail



Jason_de_Vissac. a écrit:
Il observa les réponses de ses étudiantes sur le potager et acquiesça de la tête.

Bravo à vous quatre je dois dire que toutes vous avez fait de l'excellent travail avec je dois dire Zephie qui vous a devancée haut la main sur ce devoir ci.

Maintenant je vous laisse prendre des notes sur ce que je vous ai dit sur le repas puis si vous n'avez pas de questions nous y reviendrons plus en détail.

Evenice06 a écrit:
Miam miam......

Non pas de questions, merci Jason Wink

arzhela a écrit:
Arzhela imita Eve

Pas de  question Professeur

La demoiselle était pressée de partir s' amuser avec Eve et ses autres amies  Razz



( merci les joueurs de lire le nom de "zephie" car je me suis trompée et je viens de m' en rendre compte sur RP  )

zephie a écrit:
Zephie préféra prendre son temps  avant  de  partir..... Les cours étant  bien plus important  et devant absolument remonter ses   notes, elle préféra  rester  dans la salle de cours.

Jason_de_Vissac. a écrit:
il distribua à chacune un parchemin sur lequel il avait annoté certaines informations importantes.

Avant de continuer voici un petit condensé de la cuisine du Moyen Age et de ses différences  

Citation :
l'alimentation au Moyen-Âge


[Au Moyen-âge, on ne trouve pas toute la variété d’aliments que l’on a de nos jours.

Pourquoi ?

Parce que de nombreux produits que nous mangeons viennent du bout du monde par avion, et on ne pouvait pas les transporter aussi vite. Parce qu’on ne savait pas comment faire pousser les plantes, on met de nos jours les plantes sous serre, pour qu’elles aient bien chaud et poussent vite et on les soigne contre les maladies. Ce n’était pas le cas au Moyen-Age.]


Les paysans

Ils mangent surtout du pain. Comment le fabrique t- on ? Il faut donc cultiver les céréales. Quand il fait trop froid, qu’il pleut trop ou pas assez, les céréales ne poussent pas bien. Les paysans n’ont alors pas assez à manger et c’est la disette ou la famine. Certains meurent de faim. Ils cherchent alors leur nourriture dans la nature, et cueille des champignons, des châtaignes, et même des orties. Ils n’ont pas le droit d’attraper du gibier sur les terres du seigneur mais sont obligés de le faire quand même. On les appelle braconniers.

Les légumes : Ils sont mis dans les soupes. C'est sans doute parmi les légumes qu'il y a beaucoup de différences entre ceux qui existaient et ceux que l’on mange aujourd’hui.

Les légumes sont essentiellement des racines. Leur forme diffère grandement de ce que l'on connaît maintenant ! La carotte, par exemple, est loin d'avoir la couleur orangée et la belle forme conique qui nous est aujourd'hui si familière, c'est plutôt une racine blanchâtre tordue.

Chez les moins fortunés, on consomme aussi beaucoup de petit épeautre. Ce blé se mange en bouillie.

Les légumes peuvent être classés en trois sortes principales :

Les racines (carottes, navets, betteraves, salsifis),

Les féculents (pois, haricots, fèves), et

Les légumes verts (choux, salades, bettes, cardons, pinards).

Le centre de la maison paysanne est le foyer. Installé dans la pièce principale, ouvert à même le sol, il sert à la fois de source de chaleur et de lumière, et de lieu de préparation des repas. C’est la mère de famille qui sert le repas.



Les Seigneurs

On mange plus d’aliments différents et beaucoup de viandes. On les cuit à la broche. La viande la plus répandue est le porc. Mais on mange aussi les produits de la chasse. On aime aussi beaucoup les épices.

Les convives sont servis à table par des domestiques omniprésents, pour couper la viande, servir le vin, passer les plats. Le nombre de serviteurs s'élève avec le milieu social.

Au château, les convives sont invités à passer à table au son du cor. Le cor ou la trompette annonce aussi chaque changement de service.

Les convives mangent avec les doigts, mais avec les trois premiers doigts de la main droite seulement. À l'époque, on se servait des doigts, d'une cuillère et d'un couteau. Chaque convive (les dames également) portait sur lui un couteau presque en permanence.



Les moines

Pour compenser l'absence de viande, la cuisine des moines utilise des œufs et des poissons.

À l'origine, seuls les moines malades avaient le droit de manger de la viande. Mais à la fin du Moyen Âge, tous en prennent.

Tenus au silence pendant le repas, les moines ont développé tout un langage de signes pour communiquer : se passer le pain, réclamer à boire…



Tout ce qu’on ne connaît pas au Moyen-Âge en France :


les frites et les pommes de terre en général (Importé d'Amérique à la renaissance);
le thé (importé de Chine à la renaissance);
le café (importé d'Amérique);
le cacao et chocolat (importé d'Amérique);
les eaux de vie (inventée au 16ème siècle);
la dinde ou dindon ;
la banane, l'ananas, la mangue, les fruits de la passion, la rhubarbe, le kiwi
les arachides ou le beurre d'arachide, les noix du Brésil, noix de pacane, noix de coco;
le choux de Bruxelles, artichauts, le brocoli, les haricots verts, la laitue Iceberg, le maïs
la tomate (Importé du Pérou à la renaissance);
la margarine (invention chimique moderne);
le sirop d'érable ou de maïs.



Citation :
Le Repas médiéval




Chez les paysans:


Il est coutumede manger copieusement deux fois par jour.

Au lever, entre 6h et 8h selon les saisons, on rompt le jeune nocturne avec le disjejunium. Celui-ci n'est constitué que d'un morceau de fromage et d'un verre de vin. Le prandium, repas principal, se prend entre 11h et 13h, après la première moitié du travail: c'est le repas de sixte. La cena, de 16h à 19h, est précoce pour ne pas avoir recours aux chandelles.
Le repas se prend dans la salle commune. On mange assis. Le mobilier se résume à des tréteaux, des planches, des bancs ou encore des sacs de paille. Le pain a une valeur importante: on mange entre 1,6 et 2 kg par personne. Le reste (les légumes, la viande) s'appelle le Companaticum, ce qui se mange avec le pain. La nourriture est cuite au chaudron, au-dessus de l'âtre. On aura recours, parfois, à la broche. Le pain et les galettes sont faites dans le four domestique.

Sur la table, il n'y a du linge que pour les jours de fête. Les autres jours, on s'essuie avec la manche ou la main. Le pot est au milieu de la table. Les convives ont une écuelle en bois ou en métal, parfois commune. Les autres se serviront d'un tailloir, c'est-à-dire d'une tranche de pain rassis ou d'une planchette en bois. Chacun prend sa part à même le pot à l'aide du couteau, couvert polyvalent, ou de la main (on ne prend les aliments qu'avec trois doigts, et seulement avec une main) si la nourriture est froide. La cuillère n'est utilisée que comme louche. La fourchette n'apparaîtra que tardivement, au XV°s, chez les princes.

Les légumes sont constitués de choux, carottes, panais. On verra par la suite arriver l'ail, les oignons, le cresson, les laitues, les artichauts, les concombres, les épinards, les asperges...

Nous n'avons que peu d'éléments concernant le poisson. On sait qu'il était fortement consommé par les moines. Chez les paysans, notamment pendant les jours de carême, on mangeait surtout du hareng.


La viande n'est pas aussi rare qu'on pourrait le croire (sauf en temps de disette, bien sûr).

Concernant la matière grasse, on évite le beurre. En effet, mal mis en pot, il rancit très vite. On lui préfère le saindoux ou l'huile végétale.

Le fromage n'était utilisé qu'au petit-déjeuner. On distingue déjà le brie, le hollande, le chester, le parme. Le lait n'est pas consommé tel quel. Celui que donnent la vache, l'ânesse ou la chèvre est réputés lourd et ne se consomme que caillé, égoutté ou mêlé à la soupe.

Les desserts étaient constitués par les "oublies", sorte de gaufres légères, fruits secs ou autres confiseries.

Le vin est sur toutes les tables. La teneur en alcool ne dépasse pas 7 à 10 degrés. Le volume consommé est énorme: de un à trois litres par jour et par personne, femmes et moines compris.




Chez les bourgeois, nobles, princes, rois ...


En général, la salle d’apparat est utilisée pour les festins sinon les repas sont pris en chambre. Le sol est recouvert de fleurs et d’herbes odorantes.


Les tables sont de deux sortes : celles constituées d’un plateau posé sur des tréteaux mobiles et celles avec des pieds fixes auxquels sont attachés des bancs. Elles sont assez longues et étroites mais quand un repas exceptionnel est prévu, il arrive que des plateaux plus larges soient installés pour que la décoration puisse y être placée.

La plupart du temps, les gens ne sont assis que d’un seul coté de la table : ainsi le service est plus facile et la visibilité meilleure pour les spectateurs. Les tables d’honneur sont surélevées sur une estrade à laquelle on accède parfois. La place à la table joue un rôle important de discrimination sociale. La vaisselle est exposée sur des dressoirs appelés aussi buffets. La vaisselle concerne les plats. Il n'y a pas encore d'assiettes. Comme chez les paysans, on se sert d'écuelles pour tout ce qui est liquide et de tranchoirs pour ce qui est solide. Ces tranchoirs ne sont jamais mangés par les convives mais recueillis dans la corbeille à aumônes pour être distribués aux pauvres.
Jusqu’au milieu du XVI ème siècle, il n’y a souvent qu’un seul verre sur la table. On compte 2 convives par verre, il faut le vider entièrement avant de le passer à son voisin, le prendre avec 3 doigts, le lever d’une seule main, et le vider d’un trait.

Il existe des manières de servir bien particulières.

On peut d’emblée observer des différences entre Anglais et Français : chez les premiers, les festins des XIV ème siècle et XV ème siècle sont toujours composés de deux ou trois services, sortes de repas identiques et accolés les uns aux autres. En France, au contraire, apparaît le service dit "à la française" où les "services", ou " mets" ou "assiettes" ont chacun une fonction différente et présentent des plats différents du précédent.


La 1ère assiette est à la fois une sorte d’apéritif servie avec de l’hypocras blanc (vin épicé fortement sucré au miel) et des toasts trempés et aussi une sorte d’entrée faite de pâtés, saucisses et autres sortes de charcuterie.

La 2ème assiette est plutôt réservée aux grosses chairs et "potages", c’est à dire des viandes et des poissons en sauce.

La 3ème assiette est servie de rôts, c’est à dire des petits gibiers et de la volaille rôtie.

Puis viennent deux ou trois assiettes supplémentaires composées surtout d’oiseaux.


La dégustation de ces mets s’accompagne d’un rituel précis. Le début du repas est annoncé par une sonnerie de cor : le "corner-l’eau" qui signale le moment de se laver les mains. Une fois le lavage effectué, chaque convive se place à l’endroit qui lui est assigné selon son rang ou sa valeur.

Puis vient le bénédicité qui précède l’arrivée des premiers plats. On procède alors à "l’essai ". Avant d’être dégusté, chaque plat doit être goûté à la fois par mesure de sécurité (crainte du poison) et par souci de l’adapter au goût du prince, comme pour le vin. C’est pour cette raison que plats et gobelets arrivent couverts de la cuisine. Certains avaient un ou plusieurs médecins personnels qui faisaient office de goûteurs.


Entre chaque assiette ou mets est présenté un entremet simple qui se différencie de l'entremet-spectacle donné lors des grands banquets. La desserte à base de compotes et de fruits arrive vers la fin du repas avant l’issue où est servi l’hypocras rouge accompagné d'oublies, sortes de fines gaufres roulées. On récite alors les grâces, les mains sont à nouveau lavées et les tables desservies et démontées. On propose alors aux convives le « boute-hors » composé de vin et d’épices.


Exemple de souper :


Souper de chair :


1ère assiette : Chapon aux herbes - des pois et des soupes au vin.

2ème assiette : Le rôti le meilleur qu’on peut avoir, en gelée avec de la crème bien sucrée.

3ème assiette : Des pâtés de chapons avec une sauce froide à la sauge, épaule de mouton farcie, queue de sanglier et écrevisses.


Exemple de Dîner


Dîner de poissons pour Carême

1ère assiette : Des pommes cuites, des grosses figues de Provence rôties avec des feuilles de laurier par-dessus, cresson au vinaigre, pois, anguilles salées, harengs blancs, friture de mer et d’eau douce.
2ème assiette : Des carpes, des soles, des rougets, des saumons, des anguilles

A l’issue : des figues, du raisin, de l’hypocras et mestriers (gaufres).



Le personnel est très important. Ainsi, au palais royal, en 1330, il y a 75 cuisiniers, 33 sommeliers, 21 panetiers hiérarchisés et de longue expérience.


Il y a 4 états:


La panneterie : ordre le plus important car c’est à lui que revient l’honneur du Saint Sacrement de l’autel dont le pain est la sainte chose. Au sein de la panneterie, plusieurs pannetiers, le 1er valet tranchant et les autres , au nombre de 5, des clercs, des sommeliers, des aides, des valets de nappes, un oublieur (fabricant d’oublies :gâteaux en forme d’hostie cuits entre 2 fers), un lavandier (laveur de nappes).
L’échansonnerie : partie affectée à la gestion des boissons, 1er échanson et les autres, clercs, sommeliers, barriliers, des aides.
La cuisine : des cuisiniers, écuyers, 1er queux, des queux, des clercs, des aides, des potagers, des sauciers…

La fruiterie : 1er fruitier, les autres, des clercs, des sommeliers, un garde-fruits et des chauffe-cire qui sont responsables des opérations liées à la conservation des fruits.


Dans les maisons bourgeoises, le travail s’effectue différemment. Dans le "Mesnagier de Paris", écrit aux alentours de 1393 (auteur anonyme), les serviteurs sont de 3 sortes : certains à la tâche en fonction des besoins, d’autres à temps partiel de façon régulière, les autres sont "serviteurs domestiques", à l’année et logés.
Ces postes sont très convoités car les serviteurs en plus de leurs gages sont nourris.

Les grands repas durent plusieurs heures et peuvent se renouveler sur deux ou trois jours. C'est ce qui explique le volume impressionnant de victuailles englouties. A la fin des temps médiévaux, on note que 30 convives ont mangé, en 3 jours, 4 veaux, 40 porcs, 80 poulets, 10 chevreaux, 25 fromages, 210 tartes ou biscuits, 1800 gaufres... sans compter le pain. Ils ont bu également 450 litres de vin.


Les bonnes manières


L'émergence des bonnes manières se précise au milieu du Moyen Âge. On se refuse alors à avoir des manières de "vilains", que ce soit en société ou, bien entendu, à table.

II va s'agir de retenir son comportement, de commencer à ressentir une certaine sensibilité aux besoins d’autrui, de savoir porter son attention aux besoins des autres (manger autant que l'hôte, dissimuler ses malaises ou douleurs, offrir les meilleures bouchées aux autres, ne pas se dandiner sur son banc, se tenir droit dans un équilibre stable...)

II faut arriver à une maîtrise de la parole et de l'expression :


La gaieté est de mise à table et il faut chasser les idées chagrines. Le bénédicité doit être dit avec recueillement et concentration. On n'écarquille pas les yeux dans toutes les directions en buvant et on n'observe pas ce que chacun mange ou ce qui se passe aux autres tables.
On ne médit pas sur autrui.
On sourit discrètement aux plaisanteries mais pas aux obscénités. Le silence est l'ornement des femmes et plus encore celui des enfants .... C'est folie de répondre avant d'avoir tout entendu. Si quelqu’un commet une maladresse, il est mieux de ne pas le remarquer que d'en rire.

Les contenances de table donnent aussi des indications sur la façon de manger et de boire en réaction à la gourmandise et à la gloutonnerie, Erasme prône la modération : "on ne doit pas se priver de tout mais il ne faut pas se "bourrer immodérément de victuailles" ou dévorer comme si on allait être jeté en prison !

On ne ramène pas du fond de la gorge des aliments à demi mâchés pour les remettre dans le plat ! C'est pourquoi, il est judicieux d'apprendre la tempérance de bonne heure et manger souvent par petites quantités.

Boire ou manger la bouche pleine est incivil. On ne ronge pas les os comme un chien. On ne lèche pas les restes dans le plat ce serait se prendre pour un chat ! II est bon de couper de petits bouts de viande et de prendre le temps de les mâcher."


Quant aux boissons, Erasme ne manque pas non plus de conseils: "Le verre à boire se place à droite du côté du couteau bien propre. Commencer le repas en buvant du vin est le fait d'ivrogne et en plus c'est mauvais pour la santé. II convient à la jeunesse de ne boire que de l'eau et pas trop. La passion du vin provoque : dents noires, joues pendantes, yeux chassieux, engourdissement de l'intelligence, vieillesse prématurée. Avis aux amateurs!

Avant de boire s'essuyer la bouche surtout si tout le monde boit dans la même coupe. Si quelqu’un boit à ta santé salue-le gracieusement mais fais semblant de boire."


Ainsi petit à petit, des critères de propreté prennent le dessus. Des conseils en matière de propreté apparaissent comme par exemple, ne pas caresser les chats ou les chiens qui sont représentés à côté des tables, sous les tables et sur les tables !


On recommande aussi de ne pas tousser et de ne pas éternuer car des gouttes de salive risquent d'éclabousser table, mets et convives ! II est grossier de tousser, cracher, renifler ....
II est peu convenable d'offrir à un autre un morceau dont on a déjà mangé une partie.


Lécher ses doigts gras ou les essuyer sur ses habits est inconvenant. Après s'être lavé les mains, il faut nettoyer ses ongles avec soin sinon on prendra le surnom "aux doigts sales". Le lavage des mains en début et fin de repas s'étend à tout le repas chaque fois que cela est nécessaire.

Le Mesnagier propose une recette d'eau de lavage : " pour faire eau à laver les mains sur table, mettez à bouillir de la sauge puis coulez l'eau et faites refroidir jusque plus tiède. 0u vous mettez comme dessus camomille marjolaine ou vous mettez du romarin et cuire avec de l'écorce d'orange. Et aussi feuilles de laurier y sont bonnes. "


On voit qu'il s'agit d'infusions de plantes aux vertus médicinales connues pour leurs propriétés désinfectantes. Ces plantes sont aussi utilisées pour l'odeur qu'elles dégagent ce qui est important à signaler car au Moyen-Âge, on pense que l'air vicié est vecteur d'épidémies comme celle de la peste. A contrario un air qui sent bon est sain et donc bon pour la santé.


Citation :
Vocabulaire Culinaire


Du français médiéval au français contemporain

Allayer, v. Allier (des aliments).
Alumelles. Ojet tranchant.
Atourner, v. Orner.
Aulbuns, aubins, aubuns d'oeufz. Blancs d'œufs.
Bouler, v. Rouler en boule.
Braier, broier, bréez, v. Pétrir.
Brouet, n.m. Ragoût.
Buef, n.m. Bœuf.
Char Chair.
Coquelourde, n.f. Gobelet. « Prestre, emplez ceste coquelourde. »
Couler, coulez, v. Filtrer, filtrez.
Dougés. Délicats, fins.
Espois, adj. Épais.
Estamine. Tamis.
Eslit De choix, excellent.
Esverder, v. Retirer ce qui est vert.
Frisiez. De frire.
Grain. Tout ce qui se rapporte aux ingrédients.
Idre, ydre, n.f. Cruche à mettre de l'eau.
Ieppe, n.f. Savon. « Audit Jehan Couppelot, pour par luy avoir délivré audit hospital six livres. »
Lioison. Lien (aliment).
Moieulx, moyeulx d'oeufz. Les jaunes d’œufs.
Muguette (noix) . Muscade.
. Oie.
Oïstres. Huîtres.
Omphacin, n.m. Huile d'olives vertes. « Si on a huile d'olives vertes, que l'on appelle omphacin. »
Ouni, adj. Uni, lisse.
Paelle, n.f. Poële.
Pain hallé. Pain grillé, brûlé.
Partir, ( partez), v. Partager, séparer (séparez).
Pertuis. Trou, ouverture.
Poreaux, n.m.pl. Poireaux.
Pou Peu, à peine.
Purer, v. Presser les légumes, nettoyer.
Ramasse, remasse, n.f. Petit balai. « Une douzaine de ramasses à remassier maison. »
Rouelles (en) En tranches.
Saiweux, n.m. Evier. « Un saiweux dans la cuisine. »
Veel, n.m. Veau.
Vin plain. Vin clair (rosé ?).

Je vous laisses le temps de bien lire tous ces documents et j'attends vos questions?

zephie a écrit:
Zephie  lut  attentivement  toutes les notes  du professeur. Elle  remarqua  qu'il y avait nombres d e règles qu'elle ne respectait pas.

J'ai pas  d' questions professeur


Elle  se  remit à  lire sérieusement.

arzhela a écrit:
Arzhela lut le document, ce n’ était pas très facile avec un chaton sur les genoux
Parfois ; il sortait sa patte et jouait avec  le morceau de feuille pendante sous  la table, Arzhela alors devait lui donner une petite tape pour le faire cesser  de l’agacer afin de reprendre sa  lecture

Malgré cela , elle alla jusqu’ au bout en suivant les lignes avec son doigt au fur et à mesure de sa lecture .


Professeur Jason, la viande est-elle  consommée, dès que la bête est morte ?  Et, après les repas ; chez les paysans, il n’y a pas de musique ou de danse ou des veillées ?

Arzhela eut ; soudainement, une pensé pour Eve qui aurait, certainement, aimé la suite du cours, alors , la petite s’ empressa de prendre des notes pour le  lui remettre, dès son retour, toujours  en compagnie du chaton qui ne manquait pas de jouer avec la plume d’ écriture quand cette dernière apparaissait  en bordure de la table .

Jason_de_Vissac. a écrit:
Il les observa un instant concentrées dans leur lecture. Pour sa part son esprit se mit à vagabonder quand Arzhela lui posa une question.

Chez la noblesse et la bourgeoisie les viandes issues de la chasse sont consommées fraîches, pour ce qui est du porc on le consomme frais ou salé. Dans les maisons paysannes on tue le cochon en décembre lors d'une grande fête qui réunie le village, c'est le moment d'un grand banquet pour eux où l'on consomme les morceaux qui ne pourront être mis au sel et consommés toute l'année. Les paysans consomment aussi la viande fraîche des animaux qu'ils prennent au collet dans les forêts domaniales, comme les lapins par exemple.
Voici un parchemin traitant de la vie des paysans.


Il distribua les parchemins.

Citation :
Les paysans et leur famille habitaient de modestes demeures.Elles étaient construites en bois ou en boue séchée, et les maisons du village étaient couvertes d'un toit de chaume.
Elles n'avaient souvent qu'une seule pièce, étaient mal éclairées par des fenêtres sans vitres et fermés avec des volets de bois le soir.
Le mobilier était très simple: coffres, quelques bancs et un lit garni d'une paillasse.Le sol était en terre battue.
Les paysans consommaient de la nourriture peu variée: du porc tué au début de l'hiver et conservé dans du sel qui agrémentait leur repas de fête.Ils se nourrissaient le reste du temps de soupes de légumes, de galettes, de bouillies de seigle ou d'orge, de pain gris de seigle, de poissons et de la viande des animaux braconnés dans les forêts domaniales.
Le pain était la base d'alimentation de chacun.
Si les conditions météorologiques sont mauvaises, la récolte devient insuffisante.Et voila donc les paysans incapables de subvenir à leur propres besoins en nourriture. Ils souffrent alors de la disette (manque de nourriture) et parfois même de la famine (absence de nourriture).
Affaiblis par une mauvaise alimentation à laquelle se rajoute un manque d'hygiène, beaucoup d'entre eux sont alors emportés par les maladies.
Les nombreuses fêtes, les veillées durant les longues soirées d'hiver où l'on se retrouve parfois entre voisins, permettent de supporter la dureté de l'existence.
Chaque jour, le paysan enfile ses braies (culotte des hommes du Moyen Age), sa tunique, puis passe une cape de laine ou de lin. Pendant la saison froide, il ne sort jamais sans son chaperon, (sorte de cagoule), et ses houseaux (longues chaussures souples, lacées, qui protègent les jambes de la boue et de la pluie). En été, il est habillé plus légèrement (tunique simple et chapeau pour se protéger du soleil).
Les femmes portent des robes par-dessus lesquelles elles mettent parfois des tabliers; elles ont toujours la tête couverte.
C'est dans cette tenue que les uns et les autres partent aux champs...
Leur travail est difficile, leurs outils médiocres : la houe ou l'araire servent à retourner la terre, la faucille est utilisée pour la moisson, le fléau pour battre les céréales...

Les produits agricoles :
Les paysans ramassent du miel et des fruits sauvages dans la forêt domaniale.
Dans les courtils, la terre est retournée à la bêche ou à la houe et bien engraissé avec toutes sortes de déchets. Chaque famille y cultive les légumes (pois, fèves, carottes, céleri) qui feront des soupes dans lesquelles sera trempé le pain. Des arbres fruitiers que l'on sait déjà greffer, des plantes médicinales, une basse-cour avec quelques poules complètent cet enclos. L'élevage est peu développé.
Dans les champs, les paysans cultivent surtout des céréales (orge, froment...) qui forment la base de leur nourriture. La moisson débute en juillet. Le plus souvent, les hommes coupent les épis à la faucille tandis que les femmes lient les bottes. Les tiges sont laissées sur place pour servir de pâture aux troupeaux. Enfin, les chaumes sont brûlés afin de fertiliser la terre. Au village, la récolte déposée sur l'aire est battue au fléau ou piétinée par des mulets. Pendant les mois suivants, le meunier moud le grain, en fonction des besoins. En octobre, la terre est travaillée à nouveau pour recevoir les semailles d’hiver qui germeront au printemps suivant. C’est aussi le temps des vendanges, un moment fort de l’année où les grappes sont foulées aux pieds dans les cuves avant d’être pressées. Souvent, le seigneur use de son pouvoir pour presser son vin le premier et le vendre à meilleur prix .


Mais les activités des paysans ne se limitent pas à celles décrites précédemment.
Le calendrier agricole ci-dessous permet d'avoir un aperçu de leurs travaux tout au long de l'année.

- En janvier, ils curaient les fossés à la houe.
- En février, ils étalaient le fumier sur les terres avec bêche et houe.
- En mars, ils taillaient les vignes à la serpe.
- En avril, ils tondaient les moutons aux ciseaux (appelés forces).
- En mai, le seigneur chassait au faucon. Les paysans, quant à eux, attendaient le moment de la récolte...
- En juin, ils fauchaient l’herbe à la faux.
- En juillet, ils moissonnaient à la faucille.
- En août, ils battaient le blé au fléau sur l'aire du village..
- En septembre, ils semaient à la volée.
- En octobre, ils pressaient le raisin aux pieds dans une cuve.
- En novembre, ils cueillaient les glands pour les cochons.
- En décembre, ils tuaient les cochons.

Vous voyez Arzhela la vie des paysans n'était pas faite de joyeuses veillées le soir tout au long de l'année, les jours sont réglés sur le soleil et pour économiser l'éclairage on se levait à l'aube et se couchait avec le soleil l'été et à la belle saison, ce qui permettait de travailler longtemps aux champs. L'hivers vous pouvez le constater on se réunit après le dernier repas autours de la cheminée et pendant que les femmes prennent leur travaux d'aiguilles les hommes discutent, jouent aux dés  et parfois il y a des chants, des danses et des conteurs.
Les hommes aiment aussi se réunir entre eux en tavernes pendant que les femmes s'occupent des enfants et des taches ménagères après leurs journées au champs.

Ais je répondu à vostre question?



zephie a écrit:
Une nouvelle fois, Zephie prit des notes.

Elle  qui avait détesté  le cours à ses débuts parce qu'il fallait cherchait elle même les réponses et  qui ne comprenait pas les réponses, commençait à se détendre et prenait plaisir à découvrir des choses.

arzhela a écrit:
Alors, que le professeur Jason répondait à ses questions, Arzhela  continua de compléter ses notes avec beaucoup de sérieux,  s' appliquant à former de belles lettres, afin que la gentille Eve puisse bien la relire.

Oui professeur Jason,

Puis elle se remit à faire courir sa plume d’oie sur le papier, pendant que sous la table un léger ronronnement parvenait à ses oreilles.


Iris001 a écrit:
Iris un peut endormit écoute  le brouhaha de la classe sans trop comprendre ,elle prend ses notes  et commence a copier machinalement se qui se dit

Jason_de_Vissac. a écrit:
Bien nous arrivons donc à la fin et voici vostre devoir final.

Citation :
- faire un menu du XV eme 5pts/
- me donner les recommandations de l'art de se tenir à table 5pts/
- Les saisons de la vie paysanne 2pts/
- la vesture 2pts/
- 2 plats avec recettes 2pts/
- classification des aliments 2pts

Il leur tendit à chacune un parchemin. Vous poserez vos devoirs dans mon bureau (MP) vous avez jusqu'au 29 juin inclus. Si vous avez des questions je suis là pour y répondre.

_ Devoir d'iris rendu au professeur

Iris001 a écrit:Apres des journées a revoir ses notes Iris vient enfin rendre son devoir

bonjour professeur ,voici mon devoir ,je vous le pose sur le bureau


faire un menu du XV eme

Potage de courge au lait d'amande
Salade d'oignon rôti
Chevreau de lait rôti, sauce dorée
Purée de lentilles au safran
Poire au vin grec
Pâte de pommes aux épices
Vin d'Hypocras

donner les recommandations de l'art de se tenir à table

des bonnes manières se précise au milieu du Moyen Âge. On se refuse alors à avoir des manières de "vilains", que ce soit en société ou, bien entendu, à table.

II va s'agir de retenir son comportement, de commencer à ressentir une certaine sensibilité aux besoins d’autrui, de savoir porter son attention aux besoins des autres (manger autant que l'hôte, dissimuler ses malaises ou douleurs, offrir les meilleures bouchées aux autres, ne pas se dandiner sur son banc, se tenir droit dans un équilibre stable...)

II faut arriver à une maîtrise de la parole et de l'expression :


La gaieté est de mise à table et il faut chasser les idées chagrines. Le bénédicité doit être dit avec recueillement et concentration. On n'écarquille pas les yeux dans toutes les directions en buvant et on n'observe pas ce que chacun mange ou ce qui se passe aux autres tables.
On ne médit pas sur autrui.
On sourit discrètement aux plaisanteries mais pas aux obscénités. Le silence est l'ornement des femmes et plus encore celui des enfants .... C'est folie de répondre avant d'avoir tout entendu. Si quelqu’un commet une maladresse, il est mieux de ne pas le remarquer que d'en rire.

Les contenances de table donnent aussi des indications sur la façon de manger et de boire en réaction à la gourmandise et à la gloutonnerie, Erasme prône la modération : "on ne doit pas se priver de tout mais il ne faut pas se "bourrer immodérément de victuailles" ou dévorer comme si on allait être jeté en prison !

On ne ramène pas du fond de la gorge des aliments à demi mâchés pour les remettre dans le plat ! C'est pourquoi, il est judicieux d'apprendre la tempérance de bonne heure et manger souvent par petites quantités.

Boire ou manger la bouche pleine est incivil. On ne ronge pas les os comme un chien. On ne lèche pas les restes dans le plat ce serait se prendre pour un chat ! II est bon de couper de petits bouts de viande et de prendre le temps de les mâcher."


Quant aux boissons, Erasme ne manque pas non plus de conseils: "Le verre à boire se place à droite du côté du couteau bien propre. Commencer le repas en buvant du vin est le fait d'ivrogne et en plus c'est mauvais pour la santé. II convient à la jeunesse de ne boire que de l'eau et pas trop. La passion du vin provoque : dents noires, joues pendantes, yeux chassieux, engourdissement de l'intelligence, vieillesse prématurée. Avis aux amateurs!

Avant de boire s'essuyer la bouche surtout si tout le monde boit dans la même coupe. Si quelqu’un boit à ta santé salue-le gracieusement mais fais semblant de boire."


Ainsi petit à petit, des critères de propreté prennent le dessus. Des conseils en matière de propreté apparaissent comme par exemple, ne pas caresser les chats ou les chiens qui sont représentés à côté des tables, sous les tables et sur les tables !


On recommande aussi de ne pas tousser et de ne pas éternuer car des gouttes de salive risquent d'éclabousser table, mets et convives ! II est grossier de tousser, cracher, renifler ....
II est peu convenable d'offrir à un autre un morceau dont on a déjà mangé une partie.


Lécher ses doigts gras ou les essuyer sur ses habits est inconvenant. Après s'être lavé les mains, il faut nettoyer ses ongles avec soin sinon on prendra le surnom "aux doigts sales". Le lavage des mains en début et fin de repas s'étend à tout le repas chaque fois que cela est nécessaire.

Le Mesnagier propose une recette d'eau de lavage : " pour faire eau à laver les mains sur table, mettez à bouillir de la sauge puis coulez l'eau et faites refroidir jusque plus tiède. 0u vous mettez comme dessus camomille marjolaine ou vous mettez du romarin et cuire avec de l'écorce d'orange. Et aussi feuilles de laurier y sont bonnes. "


On voit qu'il s'agit d'infusions de plantes aux vertus médicinales connues pour leurs propriétés désinfectantes. Ces plantes sont aussi utilisées pour l'odeur qu'elles dégagent ce qui est important à signaler car au Moyen-Âge, on pense que l'air vicié est vecteur d'épidémies comme celle de la peste. A contrario un air qui sent bon est sain et donc bon pour la santé.


Les saisons de la vie paysanne


Le calendrier agricole ci-dessous permet d'avoir un aperçu des travaux tout au long de l'année.

- En janvier, ils curaient les fossés à la houe.
- En février, ils étalaient le fumier sur les terres avec bêche et houe.
- En mars, ils taillaient les vignes à la serpe.
- En avril, ils tondaient les moutons aux ciseaux (appelés forces).
- En mai, le seigneur chassait au faucon. Les paysans, quant à eux, attendaient le moment de la récolte...
- En juin, ils fauchaient l’herbe à la faux.
- En juillet, ils moissonnaient à la faucille.
- En août, ils battaient le blé au fléau sur l'aire du village..
- En septembre, ils semaient à la volée.
- En octobre, ils pressaient le raisin aux pieds dans une cuve.
- En novembre, ils cueillaient les glands pour les cochons.
- En décembre, ils tuaient les cochons.

Les produits agricoles :
Les paysans ramassent du miel et des fruits sauvages dans la forêt domaniale.
Dans les courtils, la terre est retournée à la bêche ou à la houe et bien engraissé avec toutes sortes de déchets. Chaque famille y cultive les légumes (pois, fèves, carottes, céleri) qui feront des soupes dans lesquelles sera trempé le pain. Des arbres fruitiers que l'on sait déjà greffer, des plantes médicinales, une basse-cour avec quelques poules complètent cet enclos. L'élevage est peu développé.
Dans les champs, les paysans cultivent surtout des céréales (orge, froment...) qui forment la base de leur nourriture. La moisson débute en juillet. Le plus souvent, les hommes coupent les épis à la faucille tandis que les femmes lient les bottes. Les tiges sont laissées sur place pour servir de pâture aux troupeaux. Enfin, les chaumes sont brûlés afin de fertiliser la terre. Au village, la récolte déposée sur l'aire est battue au fléau ou piétinée par des mulets. Pendant les mois suivants, le meunier moud le grain, en fonction des besoins. En octobre, la terre est travaillée à nouveau pour recevoir les semailles d’hiver qui germeront au printemps suivant. C’est aussi le temps des vendanges, un moment fort de l’année où les grappes sont foulées aux pieds dans les cuves avant d’être pressées. Souvent, le seigneur use de son pouvoir pour presser son vin le premier et le vendre à meilleur prix .

la vesture

Chaque jour, le paysan enfile ses braies (culotte des hommes du Moyen Age), sa tunique, puis passe une cape de laine ou de lin. Pendant la saison froide, il ne sort jamais sans son chaperon, (sorte de cagoule), et ses houseaux (longues chaussures souples, lacées, qui protègent les jambes de la boue et de la pluie). En été, il est habillé plus légèrement (tunique simple et chapeau pour se protéger du soleil).
Les femmes portent des robes par-dessus lesquelles elles mettent parfois des tabliers; elles ont toujours la tête couverte.

2 plats avec recettes

Talemousses

tartelette garnie d'une pâte à chou.

Pour 8 talemousses,
1 pâte brisée,
20 cl d'eau,
50g de beurre,
70g de farine,
75g de fromage,
2 gros oeufs et un jaune pour dorer.

Coupez le fromage en dés.

Dans une casserole, mettez l'eau le beurre et une pincée de sel. Portez à ébullition.
Hors du feu, ajoutez la farine, mélangez énergiquement sur le feu avec une cuillère
en bois jusqu'à ce que la pâte se détache des parois de la casserole.

Ajoutez les oeufs à cette préparation un par un, hors du feu.
Ajoutez-y la moitié du fromage.

Foncez 8 moules à tartelette avec de la pâte brisée.
Garnissez-les d'une cuillère de l'appareil.
Parsemez le dessus de petits morceaux de fromage.

Dorez au jaune d'oeuf. Enfournez dans un un four préchauffé à 200°C pendant 15 à 20 minutes.


Champignons en pâté

300g de petits champignons, 50g de cantal rapé, 3cl d'huile, poudre fine (gingembre, cannelle, clous de girofle, maniguette et sucre), une pâte brisée.

Coupez les champignons, faites-les blanchir 3 minutes dans de l'eau bouillante. Egouttez-les bien. Mélangez les champignons avec le fromage, l'huile et les épices. Cela constitue la farce qui garnira des cercles de pâte brisée que l'on referme et que l'on dore.

On enfourne le tout à 200°C pendant 15 à 20 minutes.

classification des aliments


L'organisation d'un repas est fait dans l' ordre suivant :

1 er service :     mise en bouche ou assiette de table, constituée de vin, et de petites bouchées (petits morceaux de lard fumé,                      morceaux de pommes, pain rôtis)

2 ème service : les soupes, comprises comme des préparations liquides, faites de bouillon.

3 ème service : les potages, préparations de viandes ou de légumes cuisinées dans un pot,
                       et qui ont donc plutôt la forme d'un ragoût.

4 ème service : Les poissons de mer ou d'eau douce

5 ème service : Le Rot, la pièce de viande rôtie constitue donc souvent le 4e ou 5e mets .
                        Elle est en général copieuse, originale, et spectaculaire. Cela peut être un faisan ou un cygne avec son plumage                où bien un cochon de lait entier.
                             
6 ème service : La desserte, pour clore le repas, et qui peut être un service de plats sucrés.
                     

7 ème service : l' issue et/ou un boute-hors, service qui, littéralement, invite les convives
                       à se retirer de table (boute dehors).
                       Ce dernier mets enfin consiste toujours en un vin sucré, accompagné d'épices
                       et de douceurs, qui aident à la digestion.
                        Il peut se prendre dans les appartements privés, une fois que chacun a quitté
                       la table pour se retirer dans sa chambre par exemple.

Au milieu de cette succession de mets, chacun comprenant plusieurs plats différents, sont placés les entremets, à n'importe quel moment.



Ce devoir est comme le précédent parfait. Je vois que vous avez été attentive au cours.
note pratique : 18/18
participation 2/2

total :20/20

Excellent devoir.

Je vous attends en salle de remise des diplômes et espère vous voir en seconde et dernière session.

*************

Evenice06 a écrit:
Elle recevait régulièrement les notes prises par Arzhela, c'était un pur bonheur de lire l'écriture enfantine de la petite chérie.
Tout était bien répertorié, bien écrit et même des petits dessins de temps en temps.
Lorsqu'elle lisait elle avait aussi devant les yeux le joli minois et les grands yeux de la petiote.

Elle venait de recevoir également le devoir envoyé par Jason et vit que la date de remise était plus tard que pour celui de Nicolas en médecine.
Alors elle rangea le tout très soigneusement pour le reprendre dès que possible.

Mais en attendant elle écrivit un court message et l'envoya à Arzhela.


Citation :
Bonjour jolie petite Arzhela,

Je te remercie infiniment pour toutes les copies des cours de Maintien que j'ai reçues.
Il me faudra les lire attentivement pour faire mon devoir que j'enverrai à Jason directement.

J'espère que vous allez tous bien, mes pensées vont souvent vers vous deux et les Cigales et j'ai hâte de pouvoir revenir.

Je t'embrasse de tout mon coeur, ainsi que Jason, Zaza, Nicolas, tout le monde quoi!
Et puis fais de grosses caresses au chaton de ma part, prends en bien soin.

A très vite
Eve

zephie a écrit:
Zephie prit e devoir et à la lecture des questions, elle sentit  une nouvelle fois l découragement la gagner. Elle prit une grande inspiration, et tenta de répondre à toutes les questions.

Le devoir terminé, elle vint déposer sa copie sur le  bureau du professeur et  revint s'assoir à sa place.

Remise de diplôme
Jason_de_Vissac. a écrit:
Il voit Iris entrer et lui fait signe d'approcher.

Iris voici vostre diplôme et je vous félicite pour vostre assiduité et le travail fournit. J'espère vous revoir en seconde session l'année prochaine. Vous avez obtenue la mention excellent.

Il tend à la jeune femme son diplôme.



Code:
[URL=http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=914396irisgif.gif][IMG]http://img4.hostingpics.net/pics/914396irisgif.gif[/IMG][/URL]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://criket01.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: COURS DE MAINTIEN   

Revenir en haut Aller en bas
 
COURS DE MAINTIEN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez Iris :: Bric à Brac :: UNIVERSITE BELRUPT-
Sauter vers: